COVID-19: Près de 900 cas et des résultats par MRC en Montérégie

Covid-19

On compte maintenant cinq décès liés à la COVID-19 en Montérégie et un total de 894 cas de coronavirus. Ce sont les dernières données en date d'hier soir et dévoilées lundi.

 

Les cinq personnes décédées résidaient toutes dans une résidence pour personnes âgées, dont trois dans la même résidence de la Montérégie-Ouest, selon plusieurs médias. Parmi les 894 cas, 39 personnes sont hospitalisées, soit 5% des personnes atteintes, dont 12 aux soins intensifs. 

Le nombre de cas est en constante augmentation partout en province et la Montérégie ne fait pas exception. L'évolution de la situation est difficile à prédire.

« En moyenne dans les derniers jours, c'est presque une centaine de cas de plus par jour et malheureusement, en Montérégie, on est rendu à quand même 39 personnes qui sont hospitalisées et 5 décès. Ça augmente, on s'y attendait, ça suit la tendance qu'on observe au Québec. »

- Dre Julie Loslier, directrice de santé publique de la Montérégie

Impossible pour l'instant de dire quand on atteindra un sommet avant de voir la courbe redescendre. Le gouvernement Legault doit dévoiler mardi divers scénarios probables élaborés par des experts.

Les chiffres par RLS sont maintenant disponibles par MRC

Lundi en fin d'après-midi, la Direction de la santé publique de la Montérégie a décidé de rendre les chiffres publics par MRC plutôt que par réseau local de services (RLS) en raison de l'augmentation substantielle du nombre de cas.

C'est dans l'agglomération de Longueuil où l'augmentation est la plus importante avec 311 cas, suivie de la MRC de Roussillon avec 135 cas. La MRC de Vaudreuil-Soulanges en compte 103.

Pour le Haut-Richelieu, il y 45 personnes infectées, 25 dans la MRC de Rouville et 16 dans la MRC des Maskoutains. La MRC de La Vallée-du-Richelieu compte quant à elle 72 cas confirmés.

Voici le fin détail du nombre de personnes infectées par MRC, en considérant que le territoire de résidence de 65 personnes reste à confirmer.

Les cas recensés de cas de COVID 19 sont disponibles par MRC

DSP. Les cas recensés de cas de COVID 19 sont maintenant disponibles par MRC

Mot d'ordre: respect des mesures

Le nombre de cas par municipalités ne sera toujours pas dévoilé pour des raisons de confidentialité. La direction de santé publique rappelle que peu importe le nombre de cas par municipalité, le comportement d'une personne devrait être le même, soit celui de respecter les mesures de distanciation, pour sauver des vies.

« De mettre une ville avec 3 cas, d'abord on n'a pas le droit, selon les directives du ministère, de le dévoiler en bas de 5 cas, et deuxièmement, ça peut créer une fausse rassurance que ça ne circule pas et avoir comme effet de diminuer les mesures de distanciation alors que ce n'est probablement pas un bon reflet de la réalité. »

- Dre Julie Loslier

Il y a dorénavant de la transmission communautaire dans tous les secteurs de la région, d'où l'importance de respecter les mesures de confinement et la distanciation sociale. Québec a d'ailleurs prolongé ces mesures jusqu'au 4 mai. Par ailleurs, la direction de santé publique ne considère pas de limiter les déplacements entre Montréal et la Montérégie, en raison du transit des travailleurs essentiels.

Les policiers remettent aussi des amendes salées aux récalcitrants, notamment à Saint-Jean-sur-Richelieu. À Saint-Hyacinthe et dans toutes les villes desservies par la Sûreté du Québec, les agents peuvent remettre des constats d’infraction de 1000 $ à 6000 $ aux personnes qui tiennent des rassemblements intérieurs et extérieurs interdits.

On sait que les résidences privées pour aînés et les CHSLD sont très touchés par le coronavirus depuis le début de la crise en raison de leurs usagers vulnérables. Actuellement, dans l'ensemble de la Montérégie, il y a 12 cas confirmés par la santé publique dans 4 milieux d'hébergement, soit 4 éclosions localisées.

Nouvelles cliniques d'évaluation

Par ailleurs, 8 nouvelles cliniques désignées d'évaluation de la COVID-19 ont ouvert dans les derniers jours en Montérégie-Est et Ouest. Ces établissements offrent une gamme de soins plus complète que celles de dépistage.

Tout patient qui présente des symptômes d’allure grippale, de gastroentérite ou s’apparentant à ceux du coronavirus pourra obtenir une consultation.C'est sur rendez-vous seulement et des mesures sont prises pour limiter la propagation du virus, comme des salles dédiées et des corridors désignés.

En Montérégie-Ouest, les cliniques sont situées dans chacun des 4 réseaux locaux de services, soit JardinsRoussillon, Haut-Saint-Laurent, Suroît et Vaudreuil-Soulanges. Du côté de la Montérégie-Est, il y en a une à Saint-Hyacinthe au CLSC des Maskoutains, une à Sorel-Tracy à la salle municipale et deux à Longueuil, au CLSC Simmone-Monet-Chartrand et au Cégep Édouard-Montpetit.

Médecins atteints

Les médecins et le personnel de la santé ne sont pas à l'abri de contracter la COVID-19. La direction de santé publique (DSP) nous confirme qu'une enquête a été menée relativement à deux cas chez des médecins de l'Hôpital Charles-Le Moyne, à Greenfield Park. On sait qu'un de ces cas est l'urgentologue Dre Mélissa Ranger, qui est actuellement hospitalisée.

Par courriel, la DSP nous dit qu'il y a eu prise en charge des personnes qui auraient pu être en contact, notamment le personnel médical et infirmier qui a partagé les quarts de travail à l'urgence où les cas étaient potentiellement contagieux. Un suivi a aussi été assuré auprès des patients consultés par ces médecins et jugés à risque. Les mesures de surveillance nécessaires sont en place dans les urgences pour assurer la santé et la sécurité de tous.

Une médecin de Châteauguay qui revenait de voyage avait aussi testé positif dans les dernières semaines.

- Avec la collaboration de Jean-Francois Desaulniers, journaliste Bell Media Montérégie

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !