COVID-19: Tourisme Montérégie mettra les bouchées doubles cet été

Une femme fait de la planche à pagaie en Montérégie.

Alors qu'on ignore encore quel genre de saison touristique 2020 nous réserve, on apprend que la saison dernière a été excellente en Montérégie. Dans l'espoir de pousuivre sur cette lancée malgré la pandémie, Tourisme Montérégie ne ménagera pas ses efforts.

 

Tourisme Montérégie a terminé 2019 avec un surplus budgétaire de plus de 462 000 $.

Tous les indicateurs d'une bonne santé touristique étaient en hausse l'an dernier, comme le nombre de visiteurs et le taux d'occupation de nos chambres d'hôtels et autres.

« On a eu un total de 10,8 millions de visiteurs, qui se répartit en termes de 8,1 millions d'excursionnistes, des gens qui ne dorment pas nécessairement chez nous, et de 2,7 millions de touristes. On parle aussi d'un taux d'occupation pour l'année de 58,4 %, ce qui est très bon. »

- Réjean Parent, président de Tourisme Montérégie

Le président, qui vient d'être reconduit pour un sixième mandat, estime que ces excellents résultats sont dus à l'augmentation des investissements en promotion touristique et à l'utilisation de nouveaux outils numériques et médiatiques pour y arriver. Consultez le rapport annuel ICI.

Le président de Tourisme Montérégie, Réjean Parent.

Tourisme Montérégie. Le président de Tourisme Montérégie, Réjean Parent.

Voyager au Québec

On aurait pu s'attendre à une saison similaire en Montérégie pour 2020, mais la pandémie est venue chambouler la donne. Avec les restrictions de voyages à l'étranger, l'industrie touristique espère tout de même tirer son épingle du jeu cet été en invitant les Québécois à découvrir la province.

Tourisme Montérégie réorientera ses approches marketing pour attirer les touristes locaux. Québec devrait d'ailleurs annoncer sous peu que les sommes allouées à la promotion hors Québec seront redistribuées en province, selon le président.

Difficile toutefois de dire de quoi aura l'air la saison touristique 2020, alors que l'impact économique actuel est déjà dur à quantifier.

« Une grosse partie de nos revenus, tout près des deux tiers, origine de la taxe de nuitée, et comme vous le savez, les hôtels depuis trois mois, le taux d'occupation moyen à la grandeur du Québec est de 5 %. C'est des pertes de revenus considérables qui ne seront pas récupérables tant et aussi longtemps que les hôtels ne rouvriront pas, car c'est une partie importante de nos revenus pour faire de la promotion. »

- Réjean Parent, président de Tourisme Montérégie

Réjean Parent espère que la proximité de la Montérégie avec Montréal l'aidera, alors que les Montréalais voudront peut-être visiter plus près de chez eux.

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !