D'importantes rafles contre le trafic de stupéfiants à Saint-Jean

gyrophares

Les policiers de Saint-Jean-sur-Richelieu ont donné un grand coup au trafic de stupéfiants en appréhendant plusieurs individus au cours de plusieurs opérations hier. 

Ils ont pu démanteler un important point de vente de stupéfiants au centre-ville de Saint-Jean-dans les dernières heures, au 266 rue Laurier, vers 20h30.

Dans ce dossier, 4 hommes connus des services de policiers pourraient être accusés de possession et trafic de drogues dans les prochains jours.

 

C'est de l'information du public qui a permis aux policiers de Saint-Jean-sur-Richelieu de mettre fin à ce point de vente où l'on trouvait du crack, de la métamphétamine et des médicaments d'ordonnance.  

 

Les quantités complètes et la valeur marchande restent à préciser. 


Les policiers du Groupe OCTO ne s'arrêtaient pas là: dans un autre dossier, un homme de 18 ans de Saint-Jean-sur-Richelieu qui était dans la mire des policiers depuis un certain temps, a aussi été appréhendé. 

 

Différents mandats d’arrestations avaient été émis contre lui et il a comparu aujourd'hui. 

 

Finalement, dans une autre enquête, deux autres hommes de 23 et 32 ans étaient arrêtés, cette fois en lien avec le trafic et la possession de crack

 

Le sergent Jérémie Levesque explique.

 

«Ce fût une grosse journée pour nos policiers. Nous avions reçu plusieurs informations du public et nous avons validé le tout, ce qui nous menaient à ces lieux et aux individus en question Auparavant, dans la journée, nous avons pu procéder à l'arrestation de l'homme de 18 ans qui avaient plusieurs mandats contre lui. Nous avons aussi pu appréhender deux hommes, qui recevrons une citation à comparaitre, dans un autre dossier de trafic de crack.»

 

-Sergent Jérémie Levesque, Service de police de Saint-Jean-sur-Richelieu 

 

Rappelons que le groupe Octo du Service de police de Saint-Jean-sur-Richelieu est spécialisé dans la lutte à la criminalité liée aux stupéfiants, à la contrebande et aux crimes émergents.