Des centaines de poissons morts dans la baie de Missisquoi

Courtoisie-Des centaines de poissons ont été découverts sur les berges nord de la baie de Missisquoi

Des riverains des secteurs de Philipsburg et Venise-en-Québec ont eu toute une surprise ces derniers jours: ils ont découvert des centaines de poissons morts sur les berges de la baie de Missisquoi.

Le ministère de l’Environnement est avisé et une enquête est présentement en cours pour tenter d'en savoir plus sur la cause.  

Il semble que mercredi et jeudi dernier, d'importants vents aient emporté dans leur sillon des centaines de poissons morts, qui se sont retrouvés sur la berge nord de la baie. 

Le ministère de la Faune et des Parcs a dépêché aujourd'hui même des chercheurs qui devaient faire des prélèvements de spécimens vivants.  

Et la tâche est importante: la baie de Missisquoi occupe une superficie de plus de 78 kilomètres carrés.

Selon le porte-parole et président du conseil d'administration de l'Organisme de bassin versant de la baie Missisquoi, Pierre Leduc, l'apparition massive de ces poissons morts est bien mystérieuse.

Rejets industriels? Cause naturelle? Contamination bactériologique? Il est trop tôt pour spéculer sur les causes.

Le porte-parole de l'Organisme Pierre Leduc nous parle du travail qui a été fait jusqu'ici.

 «Il y a eu de gros vents du sud mercredi et jeudi qui trainaient les poissons sur les berges de la baie au nord. Dès que les signalements ont été faits, des experts ont été envoyés sur place. Une équipe du ministère de la Faune est sur la baie aujourd'hui, on recueille des spécimens vivants. L'objectif est de prélever un poisson possiblement «malade» ou affaibli mais toujours en vie.  Plus tôt cette semaine, le ministère de l'Environnement est aussi venu sur place avec un drone, qui a survolé certains secteurs plus spécifiques de la baie. Il faudra certainement quelques semaines pour avoir une idée plus juste à savoir si c'est une cause anthropique ou naturelle»

Pierre Leduc, porte-parole  Organisme de bassin versant de la baie de Missisquoi

Il est déjà entré en contact avec des groupes citoyens du Vermont mais les différentes expertises pourraient prendre quelques semaines.  

«Nous sommes contents de voir que les experts en environnement et de la faune sont impliqués au dossier mais ca reste inquiétant.  Ca ne semble pas évident pour l'instant, rien d'apparent en terme de cause. Des groupes de citoyens du Vermont doivent nous revenir à savoir s'ils ont eu connaissance de  mortalités suspectes de poissons dans les dernières semaines.  Nous savons que le ministère de l'Environnement est déjà en contact avec les autorités du Vermont et nous collaborons à l'enquête en cours»

Pierre Leduc, porte-parole  Organisme de bassin versant de la baie de Missisquoi

Le ministère de l'Environnement n'a pu établir aucune cause

Du côté du ministère de l'Environnement, le porte-parole Daniel Messier explique qu'un intervenant d'Urgence-Environnement s'est rendu sur les berges de baie de Missisquoi les 11, 12 et 15 juin pour procéder à des mesures de température et de PH de l'eau.

Selon le porte-parole du ministère l'Environnement, plusieurs inspections ont été réalisées, mais la cause de la mortalité n'a pas pu être établie

Les ministères de l'Environnement et de la Faune sont également en contact avec leurs homologues du Vermont pour échanger de l'information sur la situation.

Urgence-Environnement s'assure que les mesures nécessaires à la sécurité de la population et à la protection de l'environnement sont mises en place. 

D'ailleurs, si vous avez de l'inforamtion en regard de cet événement ou que vous êtes témoins d'une situation mettant en péril l'environnement, il est possible de joindre Urgence-Environnement au numéro sans frais 1-866-694-5454

On peut aussi signaler une événement à caractère environnemental en suivant le lien suivant.  

 

 

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !