Des consultations sur l'avenir du Club de golf Beloeil à l'automne

Le Club de golf de Beloeil

Alors que le collectif Sauvons le Golf de Beloeil veut que l'on protège entièrement le golf de tout développement immobilier, la Ville de Beloeil veut tenir des consultations publiques sur le sujet dès cet automne avant de prendre toute décision dans le dossier.

 

La Ville de Beloeil n'a toujours pas statué sur l'avenir du Club, qui a des dettes importantes et pour lequel Habitations Mont Royal a un important projet immobilier. 

Avec la pandémie, les consultations publiques ont été mises sur la glace par la Ville.Contactée par notre service de nouvelles, la porte-parole Émilie Trinque nous indique qu'il n'y a aucun détail pour le moment sur la forme que prendra la consultation mais que les citoyens seront consultés à l'automne.

On peut donc parler de septembre ou d'octobre, mais aucune date n'est encore au calendrier ou annoncée par le conseil. La façon de tenir les consultations dépendra des interdictions de rassemblements décrétée par le gouvernement pour les secteurs de la Communauté métropolitaine de Montréal, comme Beloeil.

Idéalement, on souhaite toutefois consulter les gens «de vive voix» et non pas par les voies électroniques, tel que promis par la mairesse Diane Lavoie.

De son côté, le porte-parole du Club de golf de Beloeil, Steve Flanagan, nous indique qu'il salue la volonté de la Ville de consulter les citoyens et «qu'il a bien l'intention de présenter le projet en toute transparence».

Le protéger pour en faire un parc

Le collectif Sauvons le Golf de Beloeil a déjà fait une sortie sur nos ondes réclamant que la Ville achète le Club, en fasse un espace vert accessible à tous et protège le couvert végétal et les espaces verts.

Les membres du Mouvement Ceinture Verte et Sauvons le Golf croient que la Ville pourrait se prévaloir d'une subvention provinciale pour acheter le Club et en faire un vaste parc naturel plutôt que d'en vendre une partie à des intérêts privés. L'aide correspondante versées est «au deux tiers de la juste valeur marchande des terrains» et le reste est aux frais de la Ville.  

Pour l'instant, selon le porte-parole du Golf, Steve Flanagan, l'hypothèse de «racheter le terrain pour revégétaliser et protéger n'est que du vent»  puisque le Club n'est pas à vendre, même s'il a d'importantes dettes de trois millions de dollars.  

Le Club croit que de convertir le champ de pratique pour de l'immobilier (5% de l’ensemble du terrain de golf) permettrait d’assurer sa pérennité et d'assurer un développement de 60 millions de dollars. Il semble d'ailleurs que la reprise de la pratique du golf a eu un effet salvateur avec un regain de popularité sur les verts, selon le porte-parole.

 On peut voir ici d'ailleurs une vue aérienne de la proposition immobilière d'Habitations Mont-Royal.

  Le projet de résidences d'Habitations Mont-Royal sur le site du Club de golf Beloeile projet de résidences d'Habitations Mont-Royal sur le site du Club de golf Beloeil

Le projet de résidences d'Habitations Mont-Royal sur le site du Club de golf Beloeil

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !