Des militaires dépêchés en renfort au CHSLD Hôtel-Dieu

CISSS Montérégie-Est- Des militaires sont appelés en renfort au CHSLD Hôtel-Dieu de Saint-

Des militaires seront déployés dès demain (13 juin) au CHSLD Hôtel-Dieu de Saint-Hyacinthe pour prêter main forte au personnel en place. Selon le porte-parole du CISSS Hugo Bourgoin, une douzaine de militaires seront sur place, au moins pour les deux prochaines semaines.

Il faut savoir que 12 résidents sont décédés là-bas depuis le début de la pandémie et qu'il y a toujours 26 résidents infectés et 7% des lits occupés.

Une cinquantaine d'employés sont infectés et absents du travail.

En Montérégie, plusieurs CHSLD, dont le Centre d'hébergement Hôtel-Dieu de Saint-Hyacinthe et le CHSLD Henriette-Céré, à Longueuil, sont sous «surveillance» selon les dernières données de la santé publique rendues publiques ce matin.

Le militaires accompliront principalement des tâches d’infirmier, de préposé aux bénéficiaires et d’aide de service.
 
Le CISSS dit devoir «composer avec un contexte de manque de ressources» et avec le fait que les autres activités médicales reprennent de plus belle.

Le porte-parole du CISSS Montérégie-Est explique ce pourquoi la présence des militaires est requise à ce moment-ci de l'année.

« À ce temps-ci de l'année, on se se cachera pas qu'il y a un manque de ressources et nous planifions la reprise de nos autres activités régulières dans les autres secteurs de l'organisation, c'est pourquoi nous avons fait la demande pour des militaires.  Pour les 2 prochaines semaines, ils seront sur les différentes unités d'hébergement, principalement sur des quarts de soir et de nuit, dès demain samedi. Il y a aussi une cinquantaine d'employés absents puisqu'ils ont recu un diagnostic positif à la COVID-19.»

Hugo Bourgoin, porte-parole CISSS Montérégie-Est

Un seul établissement jugé «critique» en Montérégie

En Montérégie, il n'y a plus qu'un seul établissement en situation critique actuellement, selon les critères du gouvernement.

Il s'agit de la Résidence Le Bellagio de Longueuil, qui compte 11 résidents atteints soit 35 % des lits et 8 décès depuis le début de la pandémie.

Également, un seul CHSLD et 2 résidences privées de la région se retrouvent toujours dans la liste des établissements sous haute surveillance.

On parle de la Maison des aînés à Salaberry-de-Valleyfield et de la Résidence les Jardins de Montarville, à Boucherville. 

Par ailleurs, l'unité mobile de dépistage de la COVID-19 sera encore bien présente sur le terrain la semaine prochaine, dans la région.

Elle s'installera au parc Trahan à Brossard, lundi et mardi les 15 et 16 juin.

Les résidents de Brossard qui ont des symptômes de la COVID-19 peuvent s'y présenter, de 10 h à 15 h, pour un dépistage gratuit. 

De 10 h à midi, la priorité est donnée aux personnes âgées.

 

 

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !