Des paramédics en renfort à l'urgence du Haut-Richelieu

Ambulances Demers-Des ambulanciers de l'entreprise lors d'un transport de patient

La pression est énorme aux urgences de la Montérégie tant pour les patients que pour les équipes soignantes. Pour réduire le temps supplémentaire obligatoire (TSO) des infirmières à l'Hôpital du Haut-Richelieu, une quinzaine de paramédics d'Ambulances Demers viennent prêter main forte aux équipes, depuis jeudi matin.

C'est l'une des solutions du CISSS Montérégie-Centre pour éviter des ruptures de service et valoriser le travail des paramédics, tout en faisant contrepoids à la pénurie de main-d'oeuvre. 

L'ambulancier peut notamment prendre les signes vitaux, comme la pression, la température et la glycémie. Il est aussi qualifié pour installer l'oxygène et même aider les préposés à certaines tâches.

Il s'agit d'un prêt de personnel temporaire jusqu'en janvier, selon le directeur des opérations d'Ambulances Demers, Sylvain Bernier.

Deux autres établissements du Grand Montréal pourraient aussi faire appel aux paramédics dans les urgences, selon ce que rapporte Radio-Canada. 

Ce n'est pas la première fois qu'ils viennent en renfort au CISSS Montérégie-Centre. Lors de la première vague de COVID-19, 23 employés d'Ambulances Demers ont aidé le personnel du CHSLD Henriette-Céré, à Longueuil.  

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !