Des policiers de la Montérégie maintenant munis de caméras corporelles

Sûreté du Québec-Des policiers de la Sûreté du Québec du secteur Beauharnois-Salaberry sont maintenant munis de caméras portatives

Depuis hier, des policiers de la SQ de la Montérégie sont munis de caméras corporelles, spécifiquement au poste MRC Beauharnois-Salaberry.  C'est un projet-pilote d’une durée de 12 mois qui ciblera 4 sites différents à travers la province avec 40 caméras au total.  

Les caméras sont déjà portées par les agents de la MRC de Rimouski-Neigette et en Abitibi-Témiscamingue. 

Ce sont des images destinées au travail policier, qui ne sont pas destinées à la diffusion.  

Bien entendu, le policier pourra utiliser ces images-là dans le cadre d’un suivi au tribunal.

La Fédération des policiers municipaux du Québec est pour, mais rappelle qu'à peine 1% des interventions font l'objet d'une plainte en déontologie.

Rappelons que le racisme est sur toutes les lèvres après le décès de Georges Floyd le 25 mai à Minneapolis. L'Afro-Américain a été écrasé sous le genou du policier Derek Chauvin pendant 9 minutes. 

Des sites stratégiques

Le site de Beauharnois-Salaberry a été choisi en fonction de la géographie, du volume d'appels et des types d’interventions 

Les patrouilleurs devront enregistrer les images et les sons lors d’interventions policières de nature criminelle, par exemple des arrestations avec ou sans mandats et le transport de prévenus

Un rapport final sera déposé par le ministère de la Sécurité publique en avril 2022 pour voir ce qui peut être amélioré .

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !