Écrasement d'avion mortel à Les Cèdres: le pilote n'était pas qualifié

Trajectoire estimée de l'avion avant l'accident mortel.

Le jeune homme qui était aux commandes de l'avion qui s'est écrasé en février dernier à Les Cèdres en Montérégie, lui coûtant la vie ainsi que celle de son ami, n'avait pas les qualifications nécessaires. Le vol à basse altitude a aussi pu jouer un rôle. C'est ce que révèle le rapport du Bureau de la sécurité des Transports (BST), rendu public aujourd'hui.

 

Les deux amis avaient décollé vers 18h27 de l'aérodrome de Montréal/Saint-Lazare. C'était le 17 février 2020. Alex McIntyre, 21 ans, et Jared Logan, 20 ans, deux jeunes pilotes de Montréal, avaient prévu faire un vol de nuit selon les règles de vol à vue.

Ils se trouvaient à bord du Cessna 150M que Jared avait acquis en octobre 2017. C'est lui qui était aux commandes au moment de l'accident. L'avion était en ordre et bien entretenu et la météo était favorable à ce type de vol, selon le rapport du BST. Toutefois, le pilote n'avait pas les qualifications requises et il volait très bas, ce qui peut expliquer l'écrasement.

Jared Logan et Alex McIntyre cumulaient tous deux des dizaines d'heures de vol.

Facebook. Jared Logan et Alex McIntyre cumulaient tous deux des dizaines d'heures de vol.

Chronologie des événements

Trois minutes après son décollage de Saint-Lazare, l'aéronef a fait une approche à l'aéroport de Les Cèdres avant de remonter. Il a ensuite fait deux fois demi-tour au-dessus des autoroutes 20 et 30 à très basse altitude, selon le rapport, avant de percuter des lignes de transport d’électricité qui traversaient l’autoroute 30.

À la suite de son enquête, le BST a conclu que Jared Logan détenait seulement une licence d'élève-pilote au moment de l'écrasement. Celle-ci lui avait été délivrée en août 2017. Il avait entrepris sa formation cette même année, mais ne l'a jamais complétée, selon les dossiers de Transports Canada, Aviation civile.

Il n'avait pas non plus de qualification pour voler la nuit, contrairement à son co-pilote Alex, qui détenait toutes les qualifications nécessaires. Il volait également à basse altitude dans les moments précédant l'accident, ce qui est toujours risqué selon le BST.

« Dans l’événement à l’étude, trois séquences vidéo ont été publiées par le passager sur « Ma Story » dans l’application Snapchat. Les vidéos montraient un vol de nuit à très basse altitude au-dessus des autoroutes 20 et 30 quelques instants avant l’accident. [...] Les pilotes qui n’ont pas achevé la formation requise pour obtenir une licence pourraient ne pas avoir acquis les compétences ou la capacité de prise de décisions nécessaires pour assurer la sécurité du vol. » - extraits du rapport du BST

Les deux amis étaient habitués de voler ensemble. L'aéronef dans lequel ils prenaient place s'est rompu en quatre morceaux après avoir heurté des fils électriques et les deux jeunes amis ont subi des blessures mortelles.

La mère de Jared Logan avait publié ce touchant message sur Facebook au lendemain de la tragédie.

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !