Élections 2019: de grandes attentes envers le gouvernement en région

Justin Trudeau

L'Union des municipalités du Québec, des organismes communautaires montérégiens et regroupements oeuvrant dans le logement abordable ont des attentes importantes envers le nouveau gouvernement de Justin Trudeau

Les attentes quant au logement abordable sont importantes pour plusieurs villes montérégiennes. 

À Saint-Hyacinthe, où le taux d'inoccupation avoisine le 1,4%, le Regroupement des comités logements et associations de locataires a des attentes élevées en cette matière et demande à ce que le provincial et le fédéral s'entendent sur l'application de la Stratégie canadienne sur le logement. 

Maxim Roy-Allard est d'avis que le temps presse et que l'on doit s'entendre rapidement sur cette aide et les budgets dédiés à la création de logements sociaux. 

«Le Québec est actuellement à la «traîne». Nous n'avons pas les montants nécessaires bâtir les logements sociaux, étant donné que le dossier est en négociation entre le provincial et le fédéral. À Saint-Hyacinthe, la situation est particulièrement inquiétante avec 1,4% de taux d'inoccupation, il faut s'entendre et rapidement!» 

Infrastructures, mobilité et environnement

L’UMQ souhaite notamment que les programmes existants sous l’ancienne législature, comme le plan Investir dans le Canada phase 2 et le Fonds d’atténuation et d’adaptation en matière de catastrophes, soient bonifiés afin de financer de nouvelles initiatives en transport en commun.  

Suzanne Roy est mairesse de Sainte-Julie et présidente de la commission sur les changements climatiques.

 «Dans un contexte de congestion sur certains axes routiers en Montérégie, on pense au transport collectif, au transport ferroviaire où nous accusons un certain retard. Dans le dossier du Réseau express métropolitain, il faudra s'assurer d'une bonne fluidité et efficacité.  Le gouvernement doit aussi se positionner «avec»  les municipalités, qu'on pense à l'économie d'énergie, de gestion des matières résiduelles et de mobilité durable» 

Lutte à l'itinérance et développement communautaire 

Finalement, la Corporation de Développement Communautaire du Haut-Richelieu-Rouville est en attente d'une enveloppe importante pour lutter contre l'itinérance. 

La lutte contre l’itinérance repose en grande partie sur le soutien fédéral via la Stratégie de partenariats de lutte contre l’itinérance et une entente doit se concrétiser avec Québec dans ce dossier.   

C'est l'organisme Action Dépendance qui doit bientôt mettre en oeuvre une ressource disponible 24  heures sur 24 en Montérégie pour aider les personnes vivant l'exclusion. 

 

Infolettre Boom

Abonnez-vous à nos infolettres