Élections fédérales: Christine Normandin mise sur la continuité

La député sortante de Saint-Jean, la bloquiste Christine Normandin, rencontre des partisans

À trois jours de l'élection fédérale, la candidate du Bloc et députée sortante dans Saint-Jean, Christine Normandin, joue la carte de l'identité québécoise. Le débat en anglais de la semaine dernière a mis en lumière la nécessité d'avoir un chien de garde à Ottawa pour défendre les intérêts du Québec, selon elle. 

L'avocate de formation de 37 ans sollicite un second mandat et s'engage à poursuivre son travail. Mme Normandin promet de veiller à ce que la loi 21 sur la laïcité de l'État, l'égalité entre les femmes et les hommes ou la diversité culturelle, soient protégées.

Alors qu'elle continue ses rencontres dans les parcs de sa circonscription, se considérant une candidate de terrain, elle souhaite également mettre de l'avant les priorités locales. Mme Normandin veut notamment s'attaquer au tourisme et au dossier de l'aéroport de Saint-Jean en partenariat avec la Ville, notamment avec un projet d'avion-taxi.

À titre de porte-parole en matière d'immigration durant 23 mois, elle juge que la problématique de la main-d'oeuvre étrangère doit aussi être adressée de façon urgente, particulièrement pour aider à la relance de l'économie en situation de pénurie de personnel.

Écoutez l'entrevue complète.

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !