Elle promène son conjoint en laisse pour défier le couvre-feu !

Carolyne Labrie, journaliste Bell Média

Croyez-le ou non, une femme a promené son conjoint en laisse samedi soir pour enfreindre le nouveau couvre-feu.

Ça s'est passé à Sherbrooke, sur la rue King Est, vers 21h.

La femme de 25 ans et l'homme de 41 ans ont chacun reçu un constat d'infraction de 1500 $ plus les frais puisqu'ils ont refusé de collaborer avec les policiers. Les deux individus ont mentionné qu'ils ne payeraient pas les amendes et qu'ils les accumuleraient avec plaisir.

Le couple s'est aussi mis à crier et injurier les policiers si bien que des constats d’infraction en lien avec le règlement municipal leur a également été remis.

«C'est assez particulier [...] L'un des contrevenants promenait vraiment en laisse son conjoint, avec une laisse pour chien. [...] Alors on rappelle aux gens que ça prend bel et bien un vrai animal que vous pouvez promener, qui peut marcher.»

-Isabelle Gendron, porte-parole du Service de police de Sherbrooke

La nouvelle a été reprise à plusieurs endroits dans le monde, notamment par le site The Mirror au Royaume-Uni.

Au total, 35 constats d'infractions ont été émis à Sherbrooke ce week-end en lien avec le couvre-feu dorénavant en vigueur tous les jours, entre 20h et 5h.

Soûl, il conduit avec son fils pendant le couvre-feu

Parmi les récalcitrants, un père et son fils ont également décidé de défier la loi samedi soir pour voir «ce que ça faisait de sortir pendant le couvre-feu». Le conducteur avait en plus un taux d’alcoolémie dans le sang qui dépassait de trois fois la limite permise. Son fils, qui était le passager, a avoué aux policiers : «On a juste été caves».

Le permis de conduire du père a été suspendu pour 90 jours et son véhicule a été saisi pour 30 jours.

Au total, à travers le Québec, 740 contraventions ont été émises, tous corps policiers confondus, depuis l'entrée en vigueur du couvre-feu samedi soir.

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !