Fermeture jusqu'à mercredi du Complexe Johnson pour une inspection

Jean-François Desaulniers-Des ingénieurs en structure sont sur le site du Complexe Johnson pour en vérifier la solidité

Le Complexe Johnson de Saint-Hyacinthe, situé au 1200, rue Daniel-Johnson, demeure fermé pour une durée indéterminée. Des ingénieurs font des vérifications sur la solidité et la stabilité de la structure depuis vendredi.

 

Selon nos informations, des commercants auraient remarqué tôt la semaine dernière un affaissement d'un pieu au sol et un possible affaiblissement de la structure.

Le gestionnaire du Complexe Johnson, Gestion immobilière Beauward, n'a donc pris aucune chance. Tous les commerces qui y sont rattachés, les bureaux et le stationnement sont fermés depuis vendredi, le temps qu'on ait une idée claire de la situation.

Le directeur des Galeries Saint-Hyacinthe et gestionnaire, André Brochu, explique que ce serait un pieu, contenu à l'intérieur d'une colonne qui se serait affaissé de quelques centimètres. Le travail doit être complété mercredi, au plus tard jeudi.  Ca n'exclut pas, à moyen terme, des travaux plus importants aux autres colonnes pour s'assurer de leur solidité.

«Nos ingénieurs ont fait des calculs et des lectures en fin de semaine et en arrivent à la conclusion qu'il faut solidifier cette colonne qui est appuyée sur un pieu. Le pieu en question n'a pas fait le travail et nous voulons rouvrir de façon sécuritaire.  Nous ne pouvions prendre de chance pour les locataires et les employés. Il y aura aussi des travaux à moyen de terme, pas en lien avec l'aspect sécuritaire mais pour s'assurer que les autres pieux soient bien positionnés.»

André Brochu, directeur général Complexe Johnson

 

Jean-François Desaulniers-Un quadrilatère est cloisonné autour du Complexe Johnson de Saint-Hyacinthe

Jean-François Desaulniers, Bell Média. Un quadrilatère est cloisonné autour du Complexe Johnson de Saint-Hyacinthe.

Historique du Complexe Johnson

Le Complexe Johnson est la propriété de Beauward, aussi propriétaire des Galeries Saint-Hyacinthe et de l'Hôtel Sheraton. Le promoteur immobilier est bien présent dans les centres d'achats de la province également.

Ce complexe regroupe des bannières comme Bâton Rouge, Chocolats Favoris, Therrien-Couture-Joli-Coeur Avocats et le Mouvement Desjardins. Il a vu le jour en 2017. Il est situé aux abords de l'autoroute 20 à Saint-Hyacinthe, sur le site de l'ancien Hôtel des Seigneurs, présent depuis 1974 et détruit en 2015.

Selon le concepteur DIVCO, il est de 125 000 pieds et présente une charpente en béton massif faite de raccords rigides permettant de recevoir les dalles et les panneaux de béton préfabriqués.

 

- Avec la collaboration d'Audrey Folliot, journaliste Bell Média Montérégie.

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !