FUSILLADES: La police de Saint-Jean prête à contrer le fléau

pistolet

Alors que les fusillades se multiplient dans le Grand Montréal, on en déplore deux autres dans les dernières heures, les résidents de Saint-Jean-sur-Richelieu peuvent encore dormir sur leurs deux oreilles. 

Le chef de police, André Fortier, a tout mis en place faire face à ce fléau. C'est qu'il est bien au fait de la problématique, siégeant jusqu'à tout récemment au conseil d'administration de l'Association des directeurs de police du Québec, qui a justement tenu un colloque sur la question du contrôle des armes à feu à Gatineau, la semaine dernière. 

Comme le veut le vieil adage «mieux vaut prévenir que guérir», son équipe Octo (tiré du mot octopus qui signifie «pieuvre» en anglais, afin d'illustrer toutes les ramifications possibles de l'escouade) sera bonifiée pour faire face notamment aux groupes criminalisés, particulièrement ceux qui font du trafic de stupéfiants.

Voici ses explications. 

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !