Il vole un uniforme de police et aborde des femmes dans un bar du Dix30

Tommy Maheux-Turcotte a volé un uniforme policier et a abordé des femmes dans un établissement du Quartier Dix30.

Un homme de 30 ans a volé certains éléments d'un uniforme du Service de police de l'agglomération de Longueuil (SPAL) avant d'aborder des femmes dans un bar de Brossard en prétendant être un agent. La police de Longueuil demande l'aide du public pour trouver de potentielles victimes et témoins de ces agissements.

 

Tommy Maheux Turcotte aurait abordé de jeunes femmes en disant être policier, dans la nuit de samedi à dimanche, dans un établissement licencié du Quartier Dix30 de Brossard.

Il portait alors une chemise de policier de Longueuil et exhibait un insigne, qu'il avait préalablement volés. La police refuse de divulguer comment il a pu se les procurer pour protéger la personne plaignante.

Certains détails ont mis la puce à l'oreille des personnes présentes à l'effet que ce n'était pas un vrai policier du SPAL, alors que l'homme consommait de l'alcool et ne portait pas l'uniforme complet, ce qu'un vrai policier ne ferait pas. Les agents n'ont pas non plus le droit de consommer lorsqu'ils sont en service.

« Ce qu'on trouve inquiétant, c'est qu'on ne connait pas les réelles intentions de cet individu-là ou s'il s'agissait de la première fois qu'il commettait cette infraction, parce qu'il s'agit d'une infraction, prétendre faussement être un agent de la paix. On tente d'entrer en contact avec les personnes qui auraient davantage de détails. »

- Marie Beauvais Lavoie, agente relationniste de la police de Longueuil

Tommy Maheux Turcotte a été arrêté et fait face à une accusation de vol. Il est connu des services policiers. L'homme de 30 ans a comparu lundi au palais de justice de Longueuil.

Il a été libéré sous plusieurs conditions, soit de ne pas se déguiser et ne pas avoir d'insigne policier en sa possession, ne pas se trouver au Quartier Dix30, ne pas se trouver dans les bars ou autre établissement licencié, de s'abstenir de consommer de l'alcool ou autre substance intoxiquante et de ne pas avoir en sa possession quelque document d'identification que ce soit qui ne soit pas libellé à son nom propre.

La police de Longueuil craint qu'il ait pu commettre d'autres infractions que celles pour lesquelles une plainte a été déposée et demande l'aide du public dans ce dossier. L'enquête se poursuit et d'autres accusations pourraient s'ajouter.

Si vous détenez des informations ou avez été témoins de quoi que ce soit, contactez la police de Longueuil de façon confidentielle au (450) 463-7211.