Insalubrité extrême: une propriétaire sous le choc

maison en bordel (source CTV canada)

Une propriétaire de Longueuil a été choquée de voir l'état dans lequel ses locataires ont quitté son logement la semaine dernière et a décrit au Journal de Montréal la décrépitude dans laquelle s'est retrouvée sa maison située sur la rue Rouville.

Sabrina Badène a affirmé dans son compte-rendu que l'état des lieux est comparable à celui d'un dépotoir — et même pire. Elle dit avoir de la peine à reconnaitre son logement.

Ses locataires Cynthia Lagacé et Jean-François Haché se sont enfuis sans remettre les clés et elle a dû défoncer un mur pour entrer dans la demeure.

À l'intérieur, elle a constaté que des installations avaient été arrachées, des câbles coupés, des excréments des animaux du couple recouvraient le sol et le Journal relate ses propos: selon elle, il y avait une forte odeur de déjections, d’urine et d'aliments en décomposition sur les lieux.

Sabrina Badène a affirmé qu'il s'agit pour elle d'un désastre puisqu'elle ne pourra pas mettre sa maison en location avant plusieurs mois. Elle prévoit que le coût des dommages est estimé à des dizaines de milliers de dollars.

Mme Badène compte poursuivre le couple.

Note de la rédaction: Cet article a fait l'objet de multiples modifications pour mieux refléter la source du reportage.

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !