L'autoroute 35 achevée jusqu'à la frontière d'ici 2023

Vue aérienne de l'A-35 à Saint-Sébastien

C'était attendu depuis plusieurs années: le gouvernement de François Legault annonce que l'autoroute 35 (de la Vallée-des-Forts) sera bientôt prolongée jusqu'à la frontière américaine.

Par voie de communiqué, le ministre des Transports confirme que ce lien autoroutier sera complété «afin d'améliorer la mobilité des personnes et des marchandises tout en augmentant la sécurité routière et la qualité de vie des riverains de la route 133». 

À terme, l'autoroute 35 comptera deux voies par direction entre l'échangeur situé à Saint-Jean-sur-Richelieu et la frontière américaine pour rejoindre l'autoroute inter-États 89 (Interstate 89).  

Les premiers appels d'offres publics de la phase III seront lancés dans les prochains mois en vue d'entreprendre les travaux en 2020. 

Par le passé, plusieurs offensives ont été menées pour permettre que ce lien routier soit complété dans les meilleurs délais. 

Cet été, on avait annoncé en grande pompe qu'une partie du tronçon allait être complétée de Saint-Sébastien vers Saint-Armand.  

Aujourd'hui, on a lancé les appels d'offres pour la phase 3 du projet. Le ministre Francois Bonnardel.  

«Je suis heureux d'annoncer le lancement prochain des appels d'offres concernant la phase III du projet de prolongement de l'autoroute 35 entre Saint-Sébastien et Saint-Armand. Les travaux pourront commencer dès l'an prochain et devraient prendre fin en 2023»

 

Le coût global de la phase III est de 202,2 M$, incluant une contribution financière de 82 M$ du gouvernement du Canada.

Les phases 1 et 2 ont coûté 200 millions de dollars.

Infolettre Boom

Abonnez-vous à nos infolettres