La Cour suprême entendra la cause de Mike Ward contre Jérémy Gabriel

Mike Ward

Mike Ward pourra défendre la cause de la liberté d'expression une dernière fois devant la Cour suprême. Le plus haut tribunal du pays accepte d'entendre l'appel de l’humoriste condamné à verser 35 000 $ à Jérémy Gabriel pour discrimination. 

La Cour d'appel du Québec a confirmé en novembre dernier un jugement du Tribunal des droits de la personne de 2016 lui demandant de dédommager le jeune chanteur atteint du syndrome de Treacher Collins. Il avait mentionné sur les réseaux sociaux qu'il était prêt à faire de la prison plutôt que de payer une compensation.
 

 

Dans les médias je viens d’apprendre que j’ai perdu mon appel. Ce qui n'est pas tout à fait faux, mais pas tout à fait...

Publié par Mike Ward sur Jeudi 28 novembre 2019

 

L'humoriste est ravi de cette décision selon son avocat Me Julius Grey. Le juriste de renom remet en question la juridiction du Tribunal des droits de la personne qui a condamné Mike Ward en première instance. La cause permettra également de trancher une fois pour toute la frontière entre la liberté d'expression et la discrimination en humour.

"On n'a pas eu de débat sur la liberté artistique et pourtant c'est une activité essentielle pour tout être humain partout au monde. C'est l'une des questions qui sera certainement au coeur du débat." - Me Julius Grey

 

Dossier Mike Ward: Nous allons à la Cour Suprême du Canada https://decisions.scc-csc.ca/scc-csc/news/en/item/6918/index.do

Publié par Grey Casgrain senc Avocats sur Jeudi 30 juillet 2020

 

Entre 2010 et 2013, Mike Ward s'est moqué à répétition du physique et du handicap de Jérémy Gabriel dans le cadre d'un numéro d'humour. Il avait notamment mentionné que «le petit Jérémy» était «laid» et qu’il n’était «pas tuable».

La débat de fond sur cette cause devrait avoir lieu d'ici un an environ.

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !