La CS des Patriotes veut construire 6 nouvelles écoles primaires

Tous les élèves et le personnel de la Commission scolaire de Montréal (CSDM) seront en congé le 27 septembre prochain pour la grande manifestation sur le climat. La CSDM  décrète une journée pédagogique institutionnelle dans ses 191 établissements. Les services de garde seront tout de même offerts dans les écoles primaires.

La Commission scolaire des Patriotes dépose ses demandes d'allocation au ministère de l'Éducation pour construire 6 nouvelles écoles primaires.

 

Celles-ci seraient situées à Otterburn Park, Contrecoeur, Saint-Bruno-de-Montarville, Boucherville, et dans le secteur de Beloeil, McMasterville et Saint-Mathieu-de-Beloeil. C'est notamment pour pouvoir assurer le déploiement progressif obligatoire des classes de maternelles 4 ans.

La présidente de la Commission scolaire des Patriotes explique qu'ils anticipent aussi une croissance du nombre d'élèves dans les prochaines années en raison du développement immobilier sur le territoire. Il faut donc prévoir de nouveaux bâtiments, alors que certains sont déjà combles.

« C'est de prioriser les secteurs où on voyait que rapidement, on va avoir des besoins d'espaces. On veut vraiment anticiper les besoins des élèves pour être prêt à les accueillir quand ils arriveront. »

- Hélène Roberge, présidente

On saura dans les prochains mois si ces demandes sont acceptées ou non.

Plusieurs projets en cours

15 nouvelles écoles ont été construites ou agrandies sur le territoire de la Commission scolaire des Patriotes ces dernières années.

Trois demandes d'ajout d'espaces ont été favorables en juin dernier pour deux projets d'agrandissement au secondaire à Chambly et Varennes, ainsi qu'un projet de construction d'une nouvelle école primaire à Carignan. Les échéanciers seront établis sous peu.

La présidente de la Commission scolaire des Patriotes a donc bon espoir que ces demandes seront acceptées.

« Ce qu'on a tendance à faire, on appelle ça agrandir par l'intérieur, donc utiliser d'autres locaux pour faire des classes. Là, le ministère reconnait qu'on a besoin de ces locaux-là, par exemple des locaux de service de garde, ça fait en sorte qu'on fait des demandes d'ajout d'espace et c'est une excellente nouvelle. »

- Hélène Roberge

De plus, dans les 10 prochaines années, environ 44 millions de dollars seront investis pour rénover l'école secondaire De Mortagne. La commission scolaire a donc aussi déposé une demande pour des classes modulaires pour pouvoir y accueillir les élèves le temps des travaux.

Gracieuseté Commission scolaire des Patriotes

Gracieuseté Commission scolaire des Patriotes.

Infolettre Boom

Abonnez-vous à nos infolettres