La maison Bouthillier de Saint-Jean cédée sous peu à la Ville

La maison Bouthillier, à St-Jean-sur-Richelieu, sera restaurée. Le bâtiment patrimonial est abandonné depuis plusieurs années.

Ce n'est qu'une question de temps avant que la maison Bouthillier et son terrain ne soient cédés à la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu.

 

Le conseil municipal a adopté une résolution la semaine dernière, pressant son propriétaire, le CISSS de la Montérégie-Centre, de la lui céder.

La Ville souhaite rénover le bâtiment patrimonial abandonné, sur la rue Jacques-Cartier Nord, pour y loger un organisme communautaire.

La maison Bouthillier est inscrite au Répertoire du patrimoine culturel du Québec. Le bâtiment est ainsi cité immeuble patrimonial et son enveloppe extérieure est protégée.

« C'est important pour les municipalités de protéger leur patrimoine. Nos bâtiments, notre patrimoine, fait partie de notre identité, de notre culture, de notre histoire. La maison Bouthillier a une grande signification pour Saint-Jean-sur-Richelieu. »

- Alain Laplante, maire de Saint-Jean-sur-Richelieu

La maison Bouthillier aurait été bâtie entre 1840 et 1860 dans un secteur autrefois considéré comme le quartier bourgeois de la Ville. Plusieurs maires y ont habité, mais ç'a aussi été une résidence pour les infirmières de l'hôpital, puis un CLSC et une résidence pour personnes âgées. Elle est abandonnée maintenant depuis plusieurs années et a besoin de beaucoup d'amour.

Un mécène la restaurera

C'est le bien connu johannais et mécène Georges Coulombe qui assumera les travaux, qui excèderont la valeur marchande du bâtiment. Il est le plus important propriétaire foncier du Vieux-Mmontréal et a déjà rénové plusieurs bâtiments du genre.

Le député provincial de Saint-Jean, Louis Lemieux, a été interpellé par Gestion Georges Coulombe il ya plusieurs mois pour accélérer la cessationdu bâtiment, et a semblé agacé par la récente résolution pressante de la ville, alors qu'un accord était déjà intervenu cet été.

« Une semaine plus tard après avoir été interpellé par le groupe Coulombe, c'était réglé, c'était attaché, et il fallait que la Ville procède. La Ville a procédé à son dernier conseil avec une sortie que je ne comprends pas encore du maire Laplante, mais ça, dans la mesure où la maison Bouthillier va être restaurée et protégée, pour moi, c'est le plus important, le reste, c'est juste de la politique. »

- Louis Lemieux, député de Saint-Jean

De son côté, le CISSS dit maintenant attendre les documents nécessaires à la vente de la part de la Ville, documents qui seront ensuite entérinés par le conseil d'administration, le ministère de la Santé et le Conseil du Trésor.

D'ici à la transaction, la ville procédera toutefois à l'installation d'un système d'alarme et de détecteurs de fumée, à ses frais.

Infolettre Boom

Abonnez-vous à nos infolettres