La Montérégie encore la plus touchée par les pannes lundi matin

Panne électricité

Hydro-Québec prévoit être en mesure de rétablir le courant presque partout en Montérégie d'ici la fin de la journée.

 

Notre région demeure la plus touchée ce matin par les pannes de courant liées au mauvais temps du week-end. À 10h15, selon le bilan d'Hydro-Québec, quelque 7 000 clients étaient toujours dans le froid et le noir, surtout dans la Haute-Yamaska, dans le secteur de Granby, dans l'agglomération de Longueuil et de Vaudreuil-Soulanges.

Hydro-Québec n'est pas en mesure de dire à quelle heure tout sera rétabli, mais assure faire tout en son pouvoir pour régler la situation aujourd'hui et a confiance que ça devrait être réglé d'ici la fin de la soirée.

« Il y a eu certains bris, on parle de changement de transformateurs, certains bris d'équipement, quelques travaux de végétation qui sont à effectuer pour la majorité des cas. Depuis cette nuit et même ce matin, on parle d'une soixantaine d'équipes qui sont à pied d'oeuvre. »

- Mélanie Destrempes, conseillère - Relations avec le milieu

Les réparations de plus petites pannes touchant peu de clients pourraient s'étirer jusqu'à demain. Il est trop tôt pour chiffrer les dommages.

Bouchon et écoles fermées

Les pannes d'électricité qui perduraient ce matin ont entraîné la fermeture de l'Académie Marie-Laurier de Brossard, de l’école Saint-Jean-Baptiste de Roxton Falls et de l'école primaire de Sainte-Cécile-de-Milton pour la journée. Les services de garde sont aussi fermés.

À Saint-Jean-sur-Richelieu, la circulation est maintenant rétablie sur le pont Gouin, mais l'heure de pointe a été un véritable cauchemar ce matin pour l'entrée au bureau. Certaines personnes ont mis plus d'une heure pour traverser d'une rive à l'autre.

La synchronisation des feux de circulation du côté du Vieux-Saint-Jean et du côté d'Iberville semblait déréglée. Après vérifications des équipes techniques de la ville, les boutons pour demander le passage piéton étaient gelés en position enfoncée en raison de la météo.

Cela causait une demande constante pour les traverses sécurisées et du même coup, des feux verts moins longs. Les électriciens sont passés pour rétablir la situation.

Infolettre Boom

Abonnez-vous à nos infolettres