La paramédecine communautaire fait son chemin en Montérégie

CETAM: La paramédecine communautaire donne des résultats en Monteregie

Le CISSS Montérégie-Centre et la Coopérative des techniciens ambulanciers de la Montérégie (CETAM) sont à l'origine d'un projet unique au Québec qui pourrait bientôt faire des petits ailleurs au Québec.

Le projet de la paramédecine communautaire, une solution innovante au service des personnes âgées de plus de 65 ans a été implanté depuis janvier 2020 au CISSS Montérégie-Centre pour désengorger les urgences et permettre aux paramédics de jouer un rôle plus important dans la prise en charge des patients.

Le fonctionnement est simple: lorsque l'appel 911 est logé, selon le degré d'urgence et le niveau de priorité, le paramédic commununautaire se rend sur place avec un véhicule dédié, il évalue les besoins de la personne âgée et contacte une infirmière.  

Si un patient décide de se présenter à une clinique, un rendez-vous est pris et l'infirmière fait un suivi dans les heures suivantes.

Pour l'instant, le projet se déploie sur le territoire Champlain-Charles Le Moyne: il semble que cette facon de prendre en charge évite des transferts et attentes inutiles à l'urgence.

Jusqu'ici le projet donne des résultats probants selon les données du CISSS: sur 245 visites à domicile des paramédics après un appel 911, 54% des patients n'ont pas eu à se rendre à l'urgence et ont pu être pris en charge différemment. Qui plus est, 98% des patients pris en charge à l'extérieur du milieu hospitalier ont été satisfaits des services reçus.

Le projet sera d'ailleurs élargi en décembre vers le Haut-Richelieu Rouville, plus précisément à Saint-Jean-sur-Richelieu avec Ambulances Demers

«Lors de l'appel, le répartiteur pose des questions à la personne et évalue la priorité. Lorsqu'il est sur place, le paramédic communautaire de la CETAM apprécie la situation, l'infirmière du soutien à domicile fait l'évaluation et il peut y avoir une prise en charge alternative. Le patient peut aller à la clinique ou l'infirmière se déplace à domicile. Nous sommes maintenant en mesure d'annoncer, à la lumière des résultats concluants, d'offrir le service pour les gens d'à partir de 50 ans dans les prochaines semaines. Vers la mi-décembre, nous prévoyons déployer la paramédecine communautaire à Saint-Jean-sur-Richelieu avec Ambulances Demers»

Lyne Marquis, directrice adjointe des programmes sociaux, réadaptation et cancérologie CISSS Montérégie-Centre

Jérémy Ménard, chef de division à la CETAM y voit des bénéfices alors que le paramédic crée une relation de confiance avec les patients. Il y voit une façon repensée de faire le travail d'ambulancier.

«Le projet permet à nos paramédics de mettre à profit leurs connaissances et d'offrir un service qui est différent et novateur. Notre paramédic communautaire est mis à contribution dans une trajectoire de soins qui est révolutionnaire.  C'est un honneur de participer à la révolution des services préhospitaliers au Québec»

Jérémy Ménard, chef de division CETAM

Il n'est pas exclu que la paramédecine communautaire soit déployée dans d'autres régions dans les prochains mois.   

Jean-Francois Desaulniers-Un partenariat porteur en paramédecine commununautaire est déployé en Montérégie

Jean-Francois Desaulniers-Un partenariat porteur en paramédecine commununautaire est déployé en Montérégie

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !