La SAQ ouvre la porte à une consigne des bouteilles de verre

La Société des alcools du Québec (SAQ) change son fusil d'épaule et ouvre désormais la porte à la mise en place d'une consigne sur les bouteilles de verre.

La Société des alcools du Québec (SAQ) change son fusil d'épaule et ouvre désormais la porte à la mise en place d'une consigne sur les bouteilles de verre. La société d'État maintient toutefois qu'elle n'a pas l'espace nécessaire pour reprendre les bouteilles de vin vides dans ses succursales.

C'est ce que la SAQ a exprimé dans son mémoire déposé lundi, dans le cadre de la commission parlementaire sur le recyclage et la valorisation du verre.

Selon Recyc-Québec, seulement 28% des contenants de verre sont recyclés. La SAQ estime que ce pourcentage est trop bas et remet en question l'efficacité de la collecte sélective où 87% de ses bouteilles se retrouvent. 

Elle se dit prête à appuyer la consigne, à condition d'avoir la garantie de son efficacité. La solution devrait aussi prendre en charge la totalité des contenants de verre, pas seulement les bouteilles.

La société d'État souligne aussi l'importance de tenir compte des émissions de gaz à effet de serre qui seront générés par une nouvelle solution. Par exemple, les gens devront faire plus de déplacements pour rapporter leurs bouteilles, plutôt que de simplement les déposer dans le bac de recyclage à la maison.
 

Infolettre Boom

Abonnez-vous à nos infolettres