La vaccination des 18-34 ans reste difficile dans la région

Dans la majorité des cas les adolescents seront transportés par autobus vers une clinique de vaccination.

Malgré la présence d'un Vaccibus qui se promène de quartier en quartier de Brossard à Saint-Jean-sur-Richelieu depuis la mi-juillet de même qu'une roulotte mobile, le taux d'adhésion des jeunes de 18-34 ans au vaccin contre la COVID-19 demeure difficile en Montérégie. 

Sur le territoire de la Montérégie-Est (Beloeil, Saint-Hyacinthe ou Mont-Saint-Hilaire) 32% des 18 à 34 ans ont recu une première dose.  

Au 21 juillet, 70% des jeunes de 18 à 29 ans du Haut-Richelieu avaient reçu une seule dose, 50,3% dans le Haut-Saint-Laurent et 71% à Saint-Hyacinthe.  

Pourtant, en Montérégie, plus de 84 % de la population générale a reçu sa première dose alors que 55 % a reçu sa deuxième dose.     

Direction de la Santé publique de la Montérégie: Portrait de la couverture vaccinale en Montérégie au 21 juillet, selon l'âge

Direction de la Santé publique de la Montérégie: Portrait de la couverture vaccinale en Montérégie au 21 juillet, selon l'âge

Au 21 juillet, le personnel de la roulotte mobile qui se promène d'évènement en évènement est tout de même parvenu à vacciner 785 personnes.  

Or, le taux de vaccination au Québec devra dépasser le cap des 75% pour éviter la 4e vague de la pandémie cet automne. 

C'est ce que pensent plusieurs experts consultés par le quotidien The Gazette

 Pour atteindre cet objectif, il faudrait que 1.4 million de personnes soient immunisées dans les prochaines semaines. 

Des incitatifs qui se multiplient

Pourtant, ce ne sont pas les incitatifs qui manquent.  

Le ministre Christian Dubé est même passé directement par Facebook récemment pour faire entendre ses arguments. 

Les inscriptions pour la loterie vaccin débutent dimanche pour un premier tirage, les adolescents de 12 à 17 ans peuvent gagner des bourses d'études. 

Le 3 septembre, un gros lot d'un million de dollars tirés, parmi toutes les personnes qui ont reçu leurs deux doses d'ici le 31 aout.    

En Montérégie-Est, le CISSS a aussi créé un évènement pour rencontrer l'humoriste Mathieu Dufour, pour encourager davantage les jeunes âgées de 12 à 30 ans à se faire vacciner. 

Il a été lancé le 16 juin dernier sur les médias sociaux de l’organisation.

Plusieurs campagnes ont ainsi été lancées sur Facebook, sur Instagram et même sur TikTok  dans plusieurs régions du Québec.

 

 

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !