Le bronze pour la judoka de Saint-Hubert Catherine Beauchemin-Pinard

Comité olympique canadien-Catherine Beauchemin-Pinard a eu besoin de trois victoires pour se retrouver en demi-finales avant de remporter le bronze

Aux Jeux de Tokyo, la judoka de Saint-Hubert Catherine Beauchemin-Pinard a remporté ce matin la médaille de bronze en judo face à la Vénézuélienne Anriquelis Barrios.  

Beauchemin-Pinard est la deuxième femme canadienne à gagner une médaille olympique de judo. Jessica Klimkait a remporté le bronze au Jour 3 des Jeux.  

Trois victoires l'ont propulsé en demi-finales.

En demi-finale, l'athlète hubertaine s’était d'abord inclinée 1-0 face à la Française Clarisse Agbégnénou, quintuple championne mondiale.  

Dans le combat pour le bronze,  la Vénézuélienne était classée 12e au monde.

Aucune des deux judokas n’a marqué de point pendant les quatre minutes réglementaires. Après trois minutes en prolongation, Beauchemin-Pinard a projeté Barrios sur son côté.

La judoka est la deuxième Montérégienne à monter sur le podium, après Mélissa Citrini-Beaulieu qui a gagné  l'argent avec Jennifer Abel en plongeon synchronisé.

Elle était d'ailleurs perçue comme un bon espoir de médaille, au sein de la délégation de la Montérégie.  

De bonnes performances pour les haltérophiles maskoutaines

Par ailleurs, l'haltérophile Tali Darsigny, de Saint-Simon-de-Bagot, a très bien fait hier aux Jeux de Tokyo

Elle a remporté le groupe B des 59 kilos, réussissant 90 kilos à l'arraché et 109 kilos à l'épaulé jeté. 

Elle a terminé au premier rang de la finale B et à la neuvième place au total dans la catégorie des moins de 59 kg. 

Fait particulier: elle est une des rares athlètes qui n'a pas de brevet de Sport Canada et ne reçoit pas de financement pour s’entraîner. 

Équipe Canada-L'haltérophile Tali Darsigny a très bien fait au Jeux de Tokyo en terminant au sommet du Groupe B

Équipe Canada-L'haltérophile Tali Darsigny a très bien fait au Jeux de Tokyo en terminant au sommet du Groupe B

Sport Canada a établi l'aide aux athlètes en fonctions des compétitions internationales mais en se référant aux compétitions de 2019, avant la pandémie. 

Son père Yvan est présent au Japon comme entraîneur mais il a aussi participé lui-même aux Jeux de Los Angeles et de Barcelone en en 1984 et 1992. 

Rappelons que Rachel Leblanc-Bazinet, une haltérophile de Saint-Bruno mais qui s'entraine et native de Saint-Hyacinthe,  elle s’est classée 12e chez les 55 kilos, lundi. 

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !