Le comédien Goûchy Boy nie avoir agressé sexuellement une femme en 2016

La police de Longueuil demande l'aide du public pour retracer des victimes potentielles du comédien québécois surnommé Goûchy Boy, de son vrai nom Chijoke Onyechekwa Ugochukwu.

Le comédien québécois surnommé Goûchy Boy a nié hier avoir agressé sexuellement une de ses amies dans un motel de Brossard en novembre 2016. Il témoignait pour sa défense à son procès, au palais de justice de Longueuil.

 

Celui qu'on connait surtout pour son rôle de l'agent correctionnel Koffi dans Unité 9 est même allé jusqu'à dire qu'il n'avait même pas vu la présumée victime le jour des événements allégués, selon ce que rapporte le Journal de Montréal.

Lundi, sa présumée victime, une femme qu'il fréquentait à l'occasion, a affirmé qu'il lui avait imposé une relation sexuelle après qu'elle ait explicitement dit non. Elle venait de subir une chirurgie et ne voulait pas. Goûchy Boy s'est même dit choqué de ses paroles.

L'alibi du comédien de 49 ans? Il était au garage aux moments des faits reprochés, facture à l'appui, et devait passer une audition pour un rôle plus tard en soirée.

Ugochukwu Chijoke Onyechekwa, de son vrai nom, affirme toutefois avoir rencontré la femme au motel quelques jours plus tard, sans qu'il n'y ait de relation sexuelle, selon ce que rapporte le quotidien.

La juge doit rendre son verdict au mois d'avril.

Goûchy Boy est également en attente d'un autre procès pour agression sexuelle, séquestration et harcèlement sur une autre femme. En septembre dernier, la police de Longueuil avait lancé un appel au public dans ce dossier, ayant des raisons de croire que l'homme de Saint-Hubert pouvait avoir fait plusieurs victimes.

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !