Le pont de Saint-Jean-sur-Richelieu coûtera 17 M$ de plus que prévu

Le pont Gouin presque terminé, le 10 octobre 2019.

Les travaux du pont Gouin, à Saint-Jean-sur-Richelieu, auront finalement coûté 17 millions de dollars de plus que le montant prévu initialement de 70,6 millions, soit un écart de 24 %.

 

C'est ce qu'on apprend du coût mis à jour du contrat de la firme Pomerleau, publié sur le site du ministère des Transports. Le nouveau pont a ouvert le 26 octobre dernier. L'entrepreneur est responsable de la construction du nouveau pont, mais aussi des infrastructures municipales aux approches. Le contrat initial prévoyait des coûts de 70,6 millions de dollars, mais a été réévalué à près de 87,6 millions.

Le coût global du projet, pour la partie des travaux sous la responsabilité de Transports Québec, est maintenant de 97,8 millions de dollars, en date du 28 janvier. Au départ, l'ensemble des contrats octroyés pour la conception, les travaux, la surveillance du chantier et les analyses de laboratoire était évalué à 83 millions. Le coût global est donc plus élevé de 18 %.

Interpellé sur le sujet, le député de Saint-Jean, Louis Lemieux, prend la situation de ce dépassement de coûts très au sérieux. Il entend faire un suivi avec le bureau des Grands projets du ministère des Transports pour obtenir des réponses rapidement. Par contre, il émet une hypothèse toute personnelle sur les dépassements de coûts.

« J'ai des conversations régulières avec le ministre des Transports mais ce projet relève du bureau des Grands projets, c'est tout de même 20% de plus de coûts. J'ai pourtant fait un suivi pendant les travaux. J'ai peut-être une hypothèse: vous savez qu'il y a eu des problèmes avec l'installation du nouveau système de levage, il a fallu installer un système de levage secondaire rapidement, commander des pièces. Est-ce qu'il y a eu d'autres complications? J'attends des réponses de ce bureau. Mon hypothèses en est une parmi tant d'autres. Il y a des travaux cosmétiques qui restent maintenant à faire. » 

- Louis Lemieux, député de Saint-Jean

Le projet en entier est évalué à 126,3 millions de dollars, incluant les travaux réalisés par la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu. Le gouvernement fédéral contribue jusqu'à 18,6 millions, et Parcs Canada contribuera également pour l'aménagement d'une place publique.

Par ailleurs, on prévoit maintenant que les travaux vont s'étirer jusqu'en 2021, avec l'aménagement paysager et la démolition du vieux pont notamment. Ils devaient initialement se terminer à l'automne 2020, comme l'indique un panneau apposé tout près du chantier.

Le budget de la Ville respecté

De son côté, la part des travaux assumée par la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu respecte les budgets jusqu'à maintenant.

La Ville a investi 9 M$ dans le pont pour la construction des deux trottoirs et l'aménagement de la piste cyclable, notamment, montant auquel on soustrait 5,4 M$ de subventions, puis près de 5 M$ dans les approches du pont

La contribution municipale totale est de 26 millions de dollars et comprend le projet de réfection du Vieux Saint-Jean, soit les travaux de la rue Richelieu, et des travaux du côté d'Iberville du pont, à l'angle de la 5e Avenue et de la 1re Rue.

Comme l'explique le coordonnateur consultation publique et amélioration continue, Sylvain Latour, un pourcentage de contingence est prévu dans tout projet pour les dépassements de coûts possibles, et ce pourcentage n'a pas été dépassé.

- Avec la collaboration de Jean-François Desaulniers, journaliste Bell Media