Les aînés sont les «grands oubliés» de la pandémie selon le Bloc

Aîné - triste Istock CR giocalde

Les aînés de la Montérégie ont été ignorés du gouvernement fédéral en pandémie, de l'avis des députés bloquistes qui demandent des changements au gouvernement Trudeau. La députée de Saint-Jean et celui de Saint-Hyacinthe-Bagot demandent d'augmenter la sécurité de la vieillesse et les mesures d'aide. 

Christine Normandin, députée de Saint-Jean et leader parlementaire adjointe du Bloc Québécois a d'ailleurs lancé cette semaine une consultation citoyenne sur le soutien financier aux aînés de sa circonscription.  

Selon elle, la Sécurité de la vieillesse et le Supplément du revenu garanti ne couvrent pas «les besoins des gens de 65 ans et plus affaiblies par la pandémie» et ne suivent pas l'augmentation importante du coût de la vie. 

En 2021, les montants jumelés de la Sécurité de la vieillesse et du Supplément du revenu garanti représenteront un revenu annuel d'environ  18 413$, alors que les coûts de logement, en alimentation augmentent sans cesse.

La députée de Saint-Jean et le Bloc Québécois demandent d'augmenter la sécurité de la vieillesse de 110$ par mois dès 65 ans.

La formation demande aussi de rendre le crédit d'impôt pour proche aidant en partie remboursable et d'instaurer un crédit d'impôt pour la construction.

Les résidents de la circonscription de Saint-Jean peuvent participer à cette consultation en ligne au www.christinenormandin.quebec/aines.  

Simon-Pierre Savard-Tremblay veut des réponses dans le prochain budget. 

Simon-Pierre Savard-Tremblay, député de Saint-Hyacinthe-Bagot, estime que les gens de sa circonscription qui ont bâti le Québec méritent un meilleur sort.  Il milite aussi pour que les aînés aient un meilleur accès à Internet haute vitesse et à des programmes spécifiques, puisque plusieurs souffrent d'isolement.

Il invite d'ailleurs les gens à signer une pétition sur le site des Communes, initiée par son collègue Maxime Blanchette-Joncas dans Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques jusqu'au 20 mars pour qu'elle soit remise au premier ministre, en vue du prochain budget.   Elle est aussi disponible en appelant à son bureau de circonscription.

Au Québec, plus de 17 650 personnes ont déjà signé.  M. Savard-Tremblay ajoute que nécessairement, en raison du vieillissement de la population et de la COVID-19, il faut aussi prévoir une hausse des transferts en santé de l'ordre de 6%.

 «C'est injuste que nos aînés perdent du pouvoir d'achat ainsi. Les prestations à la Sécurité de la vieillesse sont «gelées» contrairement à l'inflation, ce sont nos bâtisseurs. Nous croyons aussi qu'il faut aussi qu'Internet haute vitesse soit reconnu comme un service essentiel, c'est la seule façon pour eux de garder contact avec leurs proches. C'est un enjeu criant dans la circonscription. Il faut aussi que des mesures d'aide pour les regroupements d'aînés soient mises en place, notamment la FADOQ ou le Carrefour 50 et plus. Ils ont subi les impacts de la pandémie»

Simon-Pierre Savard-Tremblay, député de Saint-Hyacinthe-Bagot

 

 

L'auteur, enseignant et chroniqueur politique, Simon-Pierre Savard-Tremblay sera candidat pour le Bloc Québécois à la prochaine élection fédérale.

 

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !