Les citoyens consultés sur un projet de construction de 48 logements

C'est notamment sur ce terrain vacant au coin des rues Champlain et MacDonald que Construction Bomont veut ériger les 48 logements.

La Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu est en plein processus de consultation publique pour un projet de construction de 48 logements, sur la rue Champlain, face à la rivière Richelieu. Ce dernier comprend plusieurs dérogations qui doivent d'abord être autorisées.

 

Le promoteur Construction Beaumont souhaite construire trois immeubles de quatre étages comprenant 16 logements chacun, sur le terrain vacant depuis des années au coin de la rue MacDonald, derrière l'édifice Le Bougainvillier. Le projet s'étendra également sur les terrains adjacents, ce qui signifie qu'il souhaite exproprier et détruire trois maisons. Les nouveaux immeubles doivent comprendre des garages en sous-sol.

Pour ce faire, la Ville doit autoriser un projet particulier de construction, de modification ou d’occupation d’un immeuble (PPCMOI). C'est que le projet comprend diverses dérogations au règlement de zonage.

La Ville a aussi imposé ses conditions, notamment que les travaux et aménagements n'affectent pas la pérennité d'arbres matures devant être préservés.

Tous les détails sont disponibles sur le site web de la Ville. Les citoyens qui ont des commentaires à faire peuvent les transmettre par écrit jusqu'au 22 octobre.

Les trois maisons adjacentes à ce terrain vague devraient être expropriées et démolies pour permettre la concrétisation des 48 logements.

Audrey Folliot, Bell Média. Les trois maisons adjacentes à ce terrain vague devraient être expropriées et démolies pour permettre la concrétisation des 48 logements.

Les élus divisés sur le projet

Même s'il a finalement été approuvé par une majorité, le projet ne fait pas l'unanimité au sein des élus de Saint-Jean-sur-Richelieu. À la fin septembre à la séance du conseil municipal, le conseiller Yvan Berthelot avait demandé le vote.

Le maire Alain Laplante avait ses arguments en faveur. Il estime que c'est le bon endroit pour densifier alors qu'il reste peu de terrains disponibles.

« Je trouve le projet très intéressant, surtout dans un environnement où on a déjà plusieurs bâtiments en hauteur. On a le Quality Hôtel, l'édifice de Bleury. On est au coeur de notre municipalité, tout près de l'autoroute 35. »

- Alain Laplante, maire

De son côté, Yvan Berthelot avait voté contre, tout comme trois autres élus, en rappelant que le Comitié consultatif d'urbanisme l'avait rejeté tel que présenté. Il comparait le projet à « un mur sur le bord de la rivière » et souhaitait que le projet soit revu pour mieux s'intégrer au paysage et conserver la vue sur l'eau.

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !