Les enseignants de la Montérégie veulent le maintien de la semaine de relâche

élèves

Des syndicats en enseignement de la Montérégie sont contre la proposition de Fernand Paradis et de certains parents du Québec qui croient que l'on devrait annuler la semaine de relâche en mars 2021 pour offrir du rattrapage aux élèves. Ils demandent aussi plus de prévisibilité dans la prestation de services et surtout d'avoir l'heure juste dans le dossier de la ventilation des écoles.

 

Le Syndicat de l'enseignement Val-Maska, qui représente les professeurs du Centre de services de Saint-Hyacinthe, plaide pour le maintien de la semaine de relâche pour offrir un répit aux enseignants qui doivent composer avec diverses contraintes pédagogiques et alors que des membres sont aussi atteints de COVID-19.

Fernand Paradis, un ex-directeur de commission scolaire de Québec, pense, comme certains parents, qu'on devrait l'annuler pour offrir du rattrapage, en raison de la pandémie.

Selon le Journal de Montréal, l'homme de 88 ans qui a été directeur de la Commission des écoles catholiques en 1979 s'inquiète des retards académiques et des échecs à venir avec le confinement.

Le président du Syndicat Val-Maska, Patrick Théroux, se questionne aussi pour la suite des choses si c'est annulé. De plus, la durée de l'enseignement n'est pas une garantie de sa qualité et de la réussite scolaire sur le long terme. De plus, plusieurs enseignants de Saint-Hyacinthe sont tombés au combat depuis le début de la pandémie en raison de la COVID-19.

«Si on enlève la semaine de relâche, ca veut dire qu'on va finir une semaine plus tôt en juin? On ne fait que déplacer le problème, nous devrions être en apprentissage plus longtemps dans l'année pour s'assurer que tout l'enseignement a été donné. Est-ce que 5 jours vont faire la différence dans la réussite des élèves ou ceux qui sont en situation d'échec? Malheureusement, la contrainte de convention collective fait que les profs ne sont pas payés pour cette semaine-là et les enseignants sont très sollicités: certains sont à bout de souffle et veulent du temps.  Alors qu'est-ce qu'on fait?  »

Patrick Théroux, président du Syndicat Val-Maska

Il se réjouit toutefois de savoir que les enseignants devraient être vaccinés en mars et espère que ce sera le cas.

Des consignes claires demandées au ministère de l'Education

Même si pour l'instant, au cabinet du ministre de l'Éducation c'est le statu quo sur le sujet de la semaine de relâche, le Syndicat de l'enseignement CSQ du Haut-Richelieu croit que des précisions doivent aussi ajoutées en ce qui a trait à la qualité de l'air dans les écoles, les équipements de protection et la planification des activités.

Éric Plourde, son président, plaide pour le maintien de cette semaine mais aussi sur de l'aide supplémentaire pour le rattrapage scolaire puisque la tâche s'est considérablement alourdie.  

«Le fardeau est constamment sur le dos des enseignants: quand les élèves sont à la maison, l'enseignant fait le suivi des élèves, envoie les travaux aux élèves et on est constamment en improvisation. Il y a une directive du ministère qui est de resserrer les «savoirs essentiels» et tout ce qui est en extra est mis de côté, ce sera plus difficile pour les élèves en difficulté et il faut l'envisager lorsque l'on parle d'ampleur de la tâche.  L'été des enseignants est déjà raccourci. Il faut plus de services pour encadrer les élèves. Il faut des lignes directrices claires sur le masque, la qualité de l'air. On demande aussi simplement d'être consulté sur la pondération, les reports de bulletins et sur les savoir essentiels à offrir aux élèves»

Éric Plourde, président Syndicat de l'enseignement du Haut-Richelieu  

 Selon la présidente de la Fédération des syndicats de l'enseignement Josée Scalabrini, il faudra plus d'une année pour rattraper les acquis perdus cette année et les enseignants ont déjà été confrontés à plusieurs changements organisationnels dans le calendrier jusqu'ici.   

- Avec la collaboration d'Audrey Folliot, journaliste Bell Media Montérégie

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !