Les gens d'affaires maskoutains invités à Donner au suivant

Crédit photo Patrick Roger photographe-Le chef Richard Marquis et les Chevaliers de Colomb sont mobilisés au restaurant L'Espiègle

L'homme d'affaires et chef-propriétaire du restaurant L'Espiègle du centre-ville de Saint-Hyacinthe, Richard Marquis veut mobiliser un maximum de gens d'affaires maskoutains pour aider les plus démunis.   

Juste avant la période des Fêtes, Richard Marquis a discuté avec des membres des Chevaliers de Colomb section Abbé Antoine-Girouard, notamment de la détresse dans le milieu.

Il a été touché de voir que plusieurs bonnes tables montréalaises offrent gracieusement les restes de table ou de banquets à des gens dans le besoin et a poussé l'idée plus loin en offrant carrément le repas à des sans-abris et itinérants de Saint-Hyacinthe.   

Au préalable, iI a aussi pu travailler avec des travailleurs de rue, qui sont bien au fait du dossier.   

Le 20 janvier dernier, avec l'aide des Chevaliers de Colomb qui assuraient le service, il a monté une grande tablée de 75 hommes et femmes en situation d'itinérance: il a offert tout un festin aux convives reconnaissants.  

L'activité a permis de beaux moments de partage, d'échanges divers, sans l'aide de la Ville ou d'organismes socio-économiques. 

Crédit photo Tourisme Montérégie-Le restaurant L'Espiègle, de la rue Des Cascades

Crédit photo Tourisme Montérégie-Le restaurant L'Espiègle, de la rue Des Cascades

Il souhaite maintenant que d'autres entreprises emboîtent le pas, une fois par mois, en défrayant les coûts de la tablée. Le tout, toujours en partenariat avec les travailleurs de rue du milieu, pour cibler les personnes nécessiteuses

«Nous n'avions pas de restants à offrir et l'idée est venue de faire le repas complet. J'ai contacté la travailleuse de rue Josianne Daigle et nous avons convenu que janvier est une période creuse après les Fêtes, où les stocks des banques alimentaires sont bas et où c'est le retour des Fêtes. Les 75 personnes ont été ciblées par des travailleurs de rue. Nous espérons maintenant en faire une grande chaîne et lancer la balle aux gens d'affaires»

-Richard Marquis, chef-propriétaire restaurant L'Espiègle

Créer une chaîne de solidarité avec les gens d'affaires

Richard Marquis assure les gens d'affaires de tous les horizons de son entière collaboration tout comme les Chevaliers de Colomb pour l'organisation des repas ou pour la logistique.  

En février, mars et avril, des gens d'affaires ont déjà confirmé leur support, on parle ici de Groupe Maska, Rotisserie Excellence, les Chevaliers de Colomb et le Restaurant Lussier du secteur La Providence. 

Certains commerçants ont pris la balle au bond, d'autres sont en voie de répondre «présents» à cet appel à la solidarité par des dons ou autres.  

«Pas besoin d'être un restaurateur, il est possible de trouver un endroit ou une salle pour offrir le repas. Les gens d'affaires n'ont qu'à entrer en contact avec moi et j'offrirai un coup de main. Je souhaite que d'autres prennent la balle au bond. Pour la première année, la Ville ou les députés n'ont pas été impliqués mais l'année prochaine, on ne sait jamais. J'ai aussi eu la collaboration des Filles d'Isabelle. On peut me joindre au restaurant et je pourrai expliquer davantage la démarche»

 -Richard Marquis, chef-propriétaire restaurant L'Espiègle de Saint-Hyacinthe 

 

 

Infolettre Boom

Abonnez-vous à nos infolettres

Pour ne rien manquer de nos concours et promotions !