Les jeunes Montérégiens ont-ils la fibre entrepreneuriale?

70898955_367604240793162_3004858089213001728_n

Le tiers des jeunes 18-34 ans de la Montérégie, soit 31% a l'intention de se lancer en affaires dans les prochaines années, selon une étude de Léger pour le compte de Montérégie Économique. C'est ce qui ressort d'une vaste étude, la première du genre dans une région administrative du Québec. 

Ce taux est plus élevé que ce qui est remarqué dans les autres régions du Québec, selon Léger qui a recueilli ses données au sein des 14 MRC et de l'agglomération de Longueuil.

Ce qui en ressort est intéressant du point de vue de la relève: 13,4% des 18-34 sont actuellement en démarche de démarrage, et 12% des 35-49 ans sont déjà propriétaires d'une entreprise.  

D'ailleurs, 38% des jeunes entrepreneurs de 18-34 ans visent même l'international dès leur première année en affaires, ce qui contraste avec les données nationales à 26,5%.  

Le taux de propriétaires d'entreprises, au général est de 8,8% dans la région contre 6,3% pour l'ensemble de la province.

Par contre, chez la jeune relève comme chez les entrepreneurs plus âgés, les difficultés rencontrées en Montérégie sont fréquemment le manque de financement et le manque de temps.

Pour la présidente de Montérégie Économique Joane Brunet, cette étude montre qu'il faut axer les interventions vers la jeune relève qui veut prospérer.

«La Montérégie est l'une des principales contributrices au Québec en terme d'entrepreneuriat et les jeunes ont déjà des outils à leur portée. À la lumière de ce sondage, nos organismes de développement économique et MRC travailleront dans les prochaines années à accentuer les efforts pour développer l'entrepreneuriat. Il y a une dizaine d'années, l'indice entrepreneuriale était la moitié de ce qu'il maintenant»

Les sources de financement pour les entrepreneurs sont, dans une forte majorité les économies personnelles et les institutions prêteuses

 Plus de 5228 résidents de la Montérégie se sont prêtés à cette étude.  La Fondation de l'entrepreneurship a aussi contribué à l'étude.  

 

Infolettre Boom

Abonnez-vous à nos infolettres