Les parents responsables de plusieurs accidents près des écoles

Une enfant se fait déposer à l'école en voiture.

Les parents sont en grande partie responsables de plus de 850 accidents de voiture chaque année dans les zones scolaires, ce qui a notamment poussé la Fondation CAA-Québec à agir pour la sécurité des enfants.


Deux personnes ont perdu la vie et 47 autres ont été blessés dans plus de 6 000 collisions entre 2012 et 2018, selon La Presse.

De nos jours, environ 70 % des enfants au Québec vont à l'école en voiture. Il y a donc souvent un certain chaos le matin et le soir, et c'est une problématique à laquelle CAA-Québec va s'attaquer.

« Il y a une espèce d'indiscipline qui règne et les enfants sont déposés n'importe où, traversent n'importe où. Les parents s'arrêtent, restent longtemps, bloquent la voie, les enfants vont descendre à gauche, à droite, peu importe, et souvent, sont mis à risque de collision avec d'autres usagers. »

- Annie Gauthier, porte-parole de CAA-Québec

La Fondation CAA-Québec met donc à l'essai dès aujourd'hui sa nouvelle brigade débarcadère. C'est un projet-pilote pour superviser les arrivées et les départs en voiture devant les écoles, en collaboration avec les élèves de 5e et 6e année.

L'école primaire anglophone Springdale de Dollard-des-Ormeaux, à l'ouest de Montréal, a été désignée pour tester le modèle.

La porte-parole de CAA-Québec, Annie Gauthier, explique comment ça fonctionne.

« C'est de former un corridor, de faire rentrer des voitures et de faire descendre des enfants d'un seul côté, à gauche. Les enfants vont ouvrir les portières des voitures pour faire descendre les enfants, qui seront accompagnés jusqu'à la cour d'école ou à la porte d'entrée. »

- Annie Gauthier, porte-parole de CAA-Québec

Un débarcadère est ainsi aménagé devant l'établissement, dans le stationnement ou dans une rue à proximité. Il est délimité à l'aide de pancartes, de cônes ou autre et le travail des enfants brigadiers est supervisé par un adulte.

Un autre projet-pilote aura lieu dans la région de Québec à l'automne. La brigade débarcadère sera aussi évaluée par un chercheur de l'Université du Québec à Chicoutimi afin de voir comment le déployer à plus grande échelle partout au Québec.

Planifier ses déplacements

CAA-Québec rappelle que pour éviter le stress et le chaos du matin, il importe aux parents de mieux planifier leurs déplacements, alors que cinq minutes de plus le matin peuvent faire la différence et éviter les comportements dangereux en voiture.

La brigade scolaire de la Fondation CAA-Québec fête pour sa part ses 90 ans et a formé plus de 500 000 jeunes du primaire en tant qu'ambassadeurs de la sécurité routière.

Plus de 400 écoles à travers la province accueillent aujourd'hui une brigade, et plus de 8000 jeunes brigadiers sont fièrement engagés.

- Avec la collaboration de Benoit Chevalier, journaliste Bell Média.

Infolettre Boom

Abonnez-vous à nos infolettres