Les profs disent non au PL-40 dans les bureaux du ministre Roberge

Des enseignants de la FAE ont manifesté devant le bureau de comté du ministre de l'Éducation, Jean-François Roberge.

Une cinquantaine d'enseignants affiliés à la Fédération autonome de l'enseignement (FAE) ont occupés les bureaux de comté de Chambly du ministre de l'Éducation, Jean-François Roberge, ce matin, pour envoyer un message.

 

Ils demandent notamment le retrait du projet de loi 40 sur la réforme des commissions scolaires, alors que l'étude détaillée se poursuit ce matin à Québec. 10 000 lettres d'enseignants à cet effet ont d'ailleurs été déposées par les partis d'opposition.

Les profs ont manifesté pacifiquement pendant près d'une heure avant d'être évincés par la police, vers 10h. Ils en ont profité pour remettre au ministre Roberge un album photo contenant des images de milliers de profs de partout au Québec qui dénoncent le projet de loi 40.

« C'est d'abord d'envoyer le message au ministre que ce n'est pas vrai que les profs sont derrière son projet de loi, malgré ce qu'il prétend, et qu'il y a aussi une mobilisation importante qui se maintient. On exige comme profs que notre expertise soit reconnue et protégée. Ce n'est pas une question de recul pour le gouvernement [de retirer le projet de loi], c'est une question au contraire de comprendre ce qui se dit, et à partir des commentaires, de prendre un temps d'arrêt pour permettre une réflexion collective. »

- Sylvain Mallette, président de la FAE

La FAE lance aussi une campagne radio à compter d'aujourd'hui pour demander le retrait du projet. D'autres actions sont à prévoir.

Infolettre Boom

Abonnez-vous à nos infolettres

Pour ne rien manquer de nos concours et promotions !