Maison Éthier peut poursuivre sa liquidation jusqu'en décembre

Maison Éthier se met à l'abri de ses créanciers.

Maison Éthier obtient un nouveau délai de la Cour supérieure et pourra continuer de liquider ses biens jusqu'en décembre, pour profiter notamment de la période des Fêtes.

 

Le juge Jean-François Michaud a rejeté, le 23 septembre dernier, la requête de la compagnie créancière Hitachi, qui demandait la nomination d'un séquestre au dossier. C'est donc la deuxième fois que l'entreprise évite la nomination d'un séquestre en un an.

Hitachi était insatisfaite des résultats de ventes jusqu'ici. Pourtant, le solde des ventes non livrées est passé de 3,7 millions de dollars à 1,5 millions de dollars entre juin et la mi-septembre, selon Le Canada Français.

Le tribunal accepte de prolonger la liquidation de Gestion Éthier et Tiger jusqu'au 17 décembre, avec le soutien du contrôleur KPMG, mais exige que Maison Éthier soumette un plan pour pouvoir continuer de bénéficier de la Loi sur les arrangements avec les créanciers.

« Il est vrai qu’en principe, une liquidation par un séquestre est moins coûteuse que l’une ordonnée sous la Loi sur les arrangements avec les créanciers. Toutefois, le Tribunal n’est pas confronté à faire ce choix, alors que rien n’est déjà mis en place. Au contraire, ici, le processus de liquidation est amorcé depuis le 9 mai avec l’appel d’offres et est profitable, contrairement à ce que représente Hitachi. La publicité a été lancée, des employés conseillent des clients, des ventes ont lieu, Tiger a consigné de l’inventaire dont la valeur au prix coûtant est de l’ordre de 670 000 $, des clients sont en attente de livraison de meubles, des dépôts ont été faits sur des cartes de crédit, bref, la liquidation progresse depuis plusieurs semaines. Dans son analyse, le Tribunal doit tenir compte des efforts et des sommes investies à ce jour dans le processus. »- extrait du jugement du juge Michaud

Le juge Michaud estimait aussi que « la mise en place d'un séquestre aurait des impacts négatifs sur les employés, au nombre d’environ 60, qui verraient leur emploi se terminer trois mois plus tôt, en plus de créer une incertitude certaine quant à la livraison de meubles achetés par les clients, mais non encore reçus, et quant aux dépôts faits sur des cartes de crédit.» 

Maison Éthier a fermé son magasin de St-Jean-sur-Richelieu le 22 septembre et continue d'opérer à partir de son magasin de St-Basile-le-Grand. La liquidation se poursuit d'ailleurs en magasin de ce côté.

Infolettre Boom

Abonnez-vous à nos infolettres