Minière O3 veut se rapprocher des citoyens

Minière O3

Minière O3 souhaite obtenir le pouls des citoyens quant à son projet Marban, près de Malartic. L'entreprise veut mettre en place une démarche participative qui inclura également les parties prenantes.

L'étude de préfaisabilité poursuit son cours, d'où l'importance de ces rencontres. La minière a donc toujours la possibilité d'inclure dans ses études certaines caractéristiques que soulèvera la communauté.

« Le pouls, l'accord, mais aussi de développer en cohérence avec les besoins de la communauté. Ce n'est pas seulement d'avoir leur accord. C'est de mettre en place un projet où leurs préoccupations et questionnements sont mis en compte en amont du projet. On ouvre la porte pour voir comment on peut continuer ce dialogue. »

- Myrzah Bello, vice-présidente du développement durable et ressources humaines chez Minière O3

Le format de ces rencontres n'est pas encore déterminé. Ce sera à la population de choisir leur manière de participer, que ce soit en créant de petits ou grands groupes ou encore des comités de travail.

Dans l'éventualité où l'étude de préfaisabilité s'avère concluante, une étude d'impact sera nécessaire. C'est pourquoi des analyses environnementales sont également menées sur le terrain. Minière O3 veut toujours déposer son projet devant le Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE), autant au provincial qu'au fédéral.

Par ailleurs, Minière O3 mettra tous ses efforts dans le développement de Marban lors des mois à venir, délaissant quelque peu l'extension Camflo, toujours près de Malartic, et le projet minier Alpha.

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !