Mises en demeure à Chambly: La Ville se défend

42164647_321609911938820_1907939535057059840_n

Chambly soutient n'avoir envoyé que 5 mises en demeure pour diffamation depuis 2009, contrairement à ce qui est avancé.

La Ville a tenu à rectifier les faits, alors que le Mouvement citoyen de Chambly a recensé jusqu'à maintenant 25 cas.

Hier sur Facebook, des citoyens ont publié une photo de document en disant qu'il s'agissait d'une mise en demeure qui n'aurait pas été comptabilisée par la Ville.

Le maire Denis Lavoie affirme que ça n’en était pas. 

«Ce qui a été envoyé à ces gens-là, qui sont des administrateurs d'un site, c'étaient plutôt des lettres de courtoisie qu'ont envoyé les avocats pour dire :''regardez vous administrez un site, on vous donne des outils pour éviter que ça soit utilisé à votre insu''.»

Monsieur Lavoie indique qu'aucune demande d'accès à l'information n'a été formulée par le Mouvement citoyen de Chambly.

Chose que réfute la porte-parole Julie Daigneault.

«C'est pas vrai. On a fait des demandes d'accès à l'information. On entrecoupés l'ensemble de nos informations des gens qui sont venus vers nous pour nous dire qu'ils avaient reçu une mise en demeure versus l'ensemble des résolutions du conseil de ville. »

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !