MONTÉRÉGIE: des interventions mieux adaptées aux plus vulnérables

CISSS Montérégie-Centre-Des partenaires et membres de l'Équipe de soutien à l'intervention psychosociale

Comment réagir lors d'une intervention policière stressante quand on est un ainé ou une personne vulnérable qui a une problématique de santé mentale? Depuis avril dernier, des policiers de la Régie Richelieu-Saint-Laurent et travailleurs sociaux du CISSS Montérégie-Centre travaillent ensemble pour mieux intervenir auprès des gens plus vulnérables. 

C'est un projet-pilote en vigueur jusqu'en mars 2022 pour les personnes qui pourraient mal vivre avec les conséquences de ce genre d'intervention.   

Le fonctionnement est simplement: des policiers sociocommunautaires de la Régie se rendent sur les lieux avec des travailleurs sociaux, discutent avec la personne pour éviter un transport en ambulance, une intervention musclée et ultimement, que le dossier se retrouve en justice.    

Depuis le mois d’avril dernier, 155 interventions ont été réalisées avec succès sur le territoire de la Régie intermunicipale de police Richelieu Saint-Laurent et les personnes ont été redirigées vers un organisme spécialisé, selon les besoins. 

«Ces pratiques novatrices en matière d’intervention visent à réduire concrètement la récurrence des appels, diminuer les transports en milieu hospitalier et trouver des solutions alternatives à la judiciarisation des personnes vulnérables et marginalisées »


Benoît Geneau, directeur des programmes santé mentale et dépendance au CISSS de la Montérégie-Centre.

 

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !