MONTÉRÉGIE: Les PME pourraient subir une baisse de 5,3% du chiffres d'affaires

Le détaillant de bonbons KandJu, basé à Saint-Césaire, a fermé ses boutiques mais ses ventes en ligne ont explosé.

Les PME de la Montérégie sont condamnées à innover si elle veulent éviter des fermetures ou baisses de revenus drastiques, selon une récente étude de Léger et QuébecInnove. Et ca passe par la vente en ligne, l'innovation adaptée au climat de pandémie actuel et la diversification des produits et de l'offre.

La plus récente enquête montre que ces entreprises prévoient une baisse moyenne de 5,3% de leur chiffre d'affaires en 2020.

Dans les derniers mois, la firme a sondé 710 dirigeants de PME du Québec dont 89 de plusieurs secteurs de la région. On y apprend que tant du côté des ressources humaines que du côté de la production, il a fallu trouver des moyens de se mettre en marché différemment, avec l'avénement du commerce en ligne et la présence des multinationales.  

65% des entreprises de la région ont eu recours à des programmes gouvernementaux, 47% ont du revoir leur modèle d'affaires du tout au tout.

Selon Isabelle Foisy, présidente-directrice générale de QuébecInnove, il faut planifier la relance en gardant toujours en tête que ceux qui gardent les mêmes pratiques pourraient écoper.

La bonne nouvelle est que 59% des PME indiquent avoir développé au moins «une innovation lors de la dernière année». Il s'agit d'une nette augmentation comparativement à 2019 (49%). 

 «Les PME du Québec ont été affectées par la pandémie, mais l'innovation semble être un des facteurs qui explique leur résilience. La crise actuelle accélère les changements technologiques et organisationnels au sein des PME. Plus que jamais, les PME sont conscientes de la valeur de l'innovation pour elles, pour leur croissance et pour leur avenir. L'enquête nous démontre également que plus elles sont structurées en matière de gouvernance et mieux elles s'entourent, plus les PME réussissent à innover.»

Isabelle Foisy, présidente et directrice générale de QuébecInnove

 

Fait particulier: 18% de ces entreprises ont intégré des produits locaux ou matières premières de la région dans la conception de leurs produits, des statistiques qui sont plus importantes dans d'autres régions du Québec à l'ère de l'achat local. 

Les investissements moyens en recherche et développement ont augmenté à 6,3% du chiffre d'affaires, en hausse comparativement à l'année dernière (4,8%).

La main-d'œuvre spécialisée vient en tête des défis pour les PME de la région, avec 70% de mention.

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !