MONTÉRÉGIE: Un chien très malade abandonné sur le bord de la route

Ce chien très mal en point a été retrouvé sur le bord d'un rang à Sainte-Marie-Madeleine.

La Fondation Caramel, un refuge pour chiens et chats à Saint-Valérien-de-Milton en Montérégie, a déjà dépensé plus de 900 $ en soins vétérinaire pour soigner un chien malade abandonné à Sainte-Marie-Madeleine. Cette histoire nous rappelle qu'adopter un animal vient des responsabilités... et les coûts associés.

 

L'animal d'environ 9 ans, en très mauvais état, a été retrouvé en bordure du rang d'Argenteuil dans les derniers jours. Il a été recueilli par la seule famille habitant dans ce secteur isolé, qui l'a pris en charge le temps que le refuge vienne le chercher.

Le chien a, sur le côté gauche du corps, une énorme masse, possiblement cancéreuse, et une plaie, qui n'ont jamais été traitées. Ses griffes étaient aussi très mal entretenues, tellement longues qu'elles se repliaient sur elles-mêmes. Les photos ont largement circulé sur les médias sociaux et personne n'a réclamé l'animal, ce qui laisse croire qu'il a été laissé là délibérément.

La directrice de la Fondation Caramel, Louise Meunier, déplore que ses propriétaires s'en soient débarrassé de la sorte, alors qu'on devra maintenant fort probablement lui amputer une patte.

Elle rappelle qu'en cas de difficultés financières quand on a un animal très malade, notamment en contexte de coronavirus, il y a d'autres solutions.

« C'est évident qu'on va parler d'un 2000 à 3000 $ si on va de l'avant avant la chirurgie. C'est très triste parce que normalement, si le propriétaire de cet animal-là avait fait l'intervention en bonne et due forme dans le bon temps, on aurait parlé peut-être d'une intervention de 400 ou 500 $. [...] Les gens ont pris la responsabilité de prendre un animal sous leur charge et c'est à eux à veiller au bien-être. Le bien-être peut être une décision d'euthanasie, si les gens n'avaient pas les moyens de faire enlever la masse. »

- Louise Meunier

Elle indique qu'on peut également magasiner les services vétérinaires, qui n'ont pas tous les mêmes tarifs de soins.

L'animal a été vu par le vétérinaire de la Fondation, puis a déjà subi une biopsie ainsi qu'une radiographie. Les résultats seront connus vendredi afin de savoir si la masse est cancéreuse ou non. La radiographie laisse croire qu'il n'y aurait pas de métastases. Des antibiotiques lui ont été administrés pour aider à réduire l'infection, et on lui a donné des antidouleurs.

Plusieurs personnes se sont déjà manifestées pour adopter le chien et lui offrir une belle fin de vie, après sa chirurgie, si elle a lieu. L'histoire a touché beaucoup de monde alors que plusieurs centaines de dollars de dons ont aussi été amassés pour aider à payer la facture.

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !