Mort d'un jeune infirmier de Brossard, un décès évitable selon la CNESST

george.2

La mort de George He, un infirmier de Brossard retrouvé sans vie le 28 novembre 2019 dans le Nord-du-Québec, aurait pu être évitée. 

C'est la conclusion de la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité au travail (CNESST) qui a fait enquête et remis son rapport cet avant-midi. 

L'infirmier de la compagnie montréalaise Soins de santé Bayshore a utilisé son véhicule personnel pour se rendre à Nesmaska afin d'apporter son soutien et son expertise à la communauté crie du territoire Eeyou Istchee. Ce territoire est très isolé. Il n'y a aucune couverture cellulaire. 

Une fois rendu à Barraute en Abitibi-Témiscamingue, il a utilisé la route forestière R0801, pour ensuite prendre un pont fermé à la circulation. Ce trajet est proposé par Google Maps. C'est dans ce secteur situé entre Lebel-sur-Quévillon et Matagami que sa camionnette a été localisée. Le corps de George He, 29 ans, a été retrouvé quelques jours plus tard dans la neige à la suite d'une opération de recherche lancée par les autorités. 

La CNESST estime que l'employeur de l'infirmier aurait dû mettre en place une méthode de surveillance efficace pour protéger la santé du travailleur qui était seul en direction d'un territoire éloigné. C'était le 3e mandat de George He en territoire cri. 

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !