Pas d'accusation contre celui qui a défiguré un jeune homme à Saint-Hyacinthe

Photo Gracieuseté. Anthony Seyer, 21 ans, a été défiguré dans une bagarre au Shaker de Saint-Hyacinthe.

Aucune accusation ne sera finalement déposée contre l'homme dans la trentaine qui a défiguré un jeune de 21 ans au restaurant-bar Shaker de Saint-Hyacinthe, en Montérégie, dans la nuit du 7 au 8 décembre dernier.

 

Anthony Seyer a été rencontré par les procureurs aujourd'hui et ces derniers lui auraient dit qu'ils ne retenaient pas le dossier, car il n'y avait pas assez de preuves, entre autres choses, malgré des vidéos de l'événement.

Ce soir-là, le jeune Maskoutain a explosé et a voulu défendre sa soeur après qu'elle se soit fait agripper un sein par un homme un peu trop insistant. La bagarre entre Anthony Seyer et le suspect a largement dégénéré quand ce dernier l'a frappé au visage avec un verre, qui s'est brisé. Il a alors pris le tesson de verre et lui a ouvert la joue de haut en bas.

Il a partagé l'information selon laquelle il n'y aurait aucune accusation de déposée contre son agresseur sur sa page Facebook vendredi après-midi. Il n'a pas mâché ses mots pour déplorer le système judiciaire québécois. La vidéo qu'il a publiée a été partagée à plus de 1000 reprises en deux heures.

« Mon sourcil est paralysé, je suis défiguré. C'est à un centimètre [de mon oeil], j'aurais pu être aveugle, mais ce n'est pas assez! Je suis supposé être mort présentement quasiment. Je suis fâché! [...] Depuis le début, j'étais quand même positif envers tout mais là...  c'est dégueulasse. »

- extrait de la vidéo d'Anthony Seyer

Le jeune homme a dû avoir de nombreux points de suture pour se faire reconstruire le visage à la suite de la violente attaque et est aujourd'hui défiguré, même si le tout a plutôt bien guéri à en croire les images.

Le restaurant-bar le Shaker a déploré les événements, alors que l'histoire a fait le tour du Québec. Le mois dernier, Anthony Seyer a reçu une plaque honorifique pour son geste des mains du député fédéral de Saint-Hyacinthe-Bagot, Simon-Pierre Savard-Tremblay. L'élu a voulu souligner sa bravoure et rendre hommage au jeune homme, invitant du même coup la population à la réflexion sur les comportements inacceptables portés envers les femmes.

Infolettre Boom

Abonnez-vous à nos infolettres

Pour ne rien manquer de nos concours et promotions !