Peine record réclamée pour l'ex-entraîneur Clément Lamoureux

Clément Lamoureux qui a été arrêté en Montérégie vendredi doit être accusé aujourd'hui. La Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent croit qu'il pourrait avoir fait d'autres victimes.

C'est le 18 septembre prochain au palais de justice de Sorel-Tracy que le juge Denys Noël rendra sa décision en lien avec un entraineur équestre de la Montérégie qui aurait abusé une douzaine de mineurs. La Couronne demande une peine «record» dans le dossier de Clément Lamoureux, 67 ans.

Les représentations sur sentence se tenaient hier et le 1er septembre, le juge Denys Noël a entendu les arguments de part et d'autre. 

Bref rappel des faits: l'homme a été appréhendé en juin 2019 par la Régie de police Richelieu-Saint-Laurent. Depuis 1997, il était propriétaire de l'entreprise Centre équestre CC de Saint-Amable: en plus de l'élevage de chevaux, il offrait aussi un service d'hébergement et de camps de vacances.

Il semble que c'est dans ce cadre que les présumées agressions auraient été commises.  Les gestes allégués auraient été commis entre 1998 et 2017.

La Couronne réclame une peine record de 18 ans de prison pour l'entraîneur équestre de la Montérégie qui a abusé sexuellement d'une douzaine de jeunes cavalières d'âge mineurs.

La plus jeune des victimes était âgée de seulement 12 ans.

De son côté, la Défense demande un peu moins de 4 ans de détention, soit une peine quatre fois moins sévère que ce que propose la Couronne.

Lamoureux est derrière les barreaux depuis son arrestation à l'été 2019. Il a déjà plaidé coupable en février dernier.

Il faut savoir que si le juge adhère à la suggestion de la Défense, il lui restera 2 ans moins un jour à purger dans un pénitencier provincial.

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !