Plan de relance du centre-ville de Saint-Jean

Pancarte

Saint-Jean aura du soutien pour relancer son centre-ville grâce à près d'un million de dollars sur le budget total de 25 M$ du gouvernement du Québec, dédié à l'ensemble des municipalités de la province.  

Le but est de la rendre festive à l'année avec de nouveaux aménagements et des évènements pour augmenter l'achalandage, autant des travailleurs que des touristes, en plus d'aider les entreprises et rendre les locaux vacants attrayants.

Le plan comprend plusieurs initiatives, dont l'amélioration des installations du Marché public du Vieux-Saint-Jean et la révision du concept du Marché de Noël, l'ajout de mobiliers permanents en bordure de la rivière Richelieu ainsi que des campagnes de promotion pour stimuler l'achat local.

«Cette subvention ne pourrait mieux tomber alors que la revitalisation du centre-ville est toujours en cours et s’inscrit directement dans notre désir d’encourager l’achat local. Le réaménagement de la Place publique aura d’ailleurs lieu l’an prochain, et d’ici là, nous continuons d’embellir le Vieux-Saint-Jean à l’année grâce aux espaces éphémères, en plus du retour de nos grands évènements. Nos marchands se voient donc offrir du soutien afin de leur permettre de proposer à notre population des commerces diversifiés et en santé. Toute notre communauté en sort gagnante.»

Andrée Bouchard, mairesse de Saint-Jean-sur-Richelieu

Investissements

Depuis 2012, 40 M$ ont été investis, souvent avec du financement alternatif pour éviter d'augmenter le compte de taxes des Johanais, pour créer un quartier animé. 

La Ville prévoit injecter quelque 30 M$ supplémentaires au cours des 5 ou 6 prochaines années afin de transformer l'écosystème commercial pour qu'il devienne distinctif.

La pandémie a eu un impact sur la fréquentation du centre-ville, non seulement parce qu'il a été déserté à cause du télétravail, mais aussi parce que des habitudes ont été perdues avec les confinements successifs et les nombreuses fermetures.

«Ce n'est pas parce qu'on n'a pas ici de grands édifices à bureaux vides, comme à Montréal et Québec, qu'on n'a pas souffert de la pandémie et qu'on n'a pas besoin d'un plan de relance. À la base, il faut que ça aide les restaurateurs, les commerçants et les hôteliers, qui ont été fragilisés au cours des derniers mois. Mais au lieu de distribuer de l'argent directement à ces gens-là, on va les aider dans un contexte de revitalisation pour que le Vieux-Saint-Jean retrouve sa force économique. Ça va leur apporter un nouveau souffle.»

Louis Lemieux, député de Saint-Jean

Daniel Dubois, dg de la Ville de Saint-Jean, Mélanie Dufresne, conseillère, le ministre Simon Jolin-Barrette, le député Louis Lemieux et la mairesse Andrée Bouchard

Avec la mise en valeur de la Route du Richelieu et la découverte ou la reconnaissance du patrimoine naturel et culturel, qui s'ajoutent à l'offre déjà existante comme l'International des montgolfières, Saint-Jean ambitionne à redevenir une destination de choix sur l'échiquier touristique de la Montérégie.

«Le Vieux-Saint-Jean est au coeur de notre vitalité commerciale depuis plus de 350 ans. Il se distingue en étant un pôle de développement pour notre ville, où nous valorisons sa richesse patrimoniale, culturelle, touristique et événementielle. Ce plan de relance nous permettra de consolider l’offre unique du Vieux-Saint-Jean, afin de bonifier les retombées économiques, tout en y créant des expériences mémorables.»

Daniel Dubois, directeur général de la Ville de Saint-Jean

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !