Plus d'un mois de lock-out pour les 300 travailleurs de Bridor

CSN-Les employés de la boulangerie Bridor de Boucherville  sont en lock-out depuis un mois

C'est toujours l'impasse dans la négociation avec les 316 syndiqués CSN de la boulangerie Bridor de Boucherville, qui sont sans en lockout depuis le 25 avril et sans contrat de travail depuis le 31 décembre 2020. 

Hier, il ont encore manifesté parce qu'il ne semble pas y avoir de progrès significatif à la table de négociation.  

Ils avaient voté à plus de 99% pour une grève illimitée et l'employeur a riposté immédiatement par un lockout. 

Malgré une vingtaine de séances de négociation et 16 rencontres avec un conciliateur, le volet monétaire est l'aspect le plus litigieux dans la présente négociation.

L'autre ombre au tableau est celle de la pénurie de main d'oeuvre, qui a fait exploser le nombre d'heures supplémentaires.

Selon la CSN, l'employeur a le devoir d'être plus attractif pour attirer de nouveaux talents. 

Cheikh Fall est président du syndicat CSN des employés de Bridor, il s'explique où en sont les pourparlers et ce qui est demandé. 

 

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !