Premiers cas de COVID-19 parmi les futurs préposés aux bénéficiaires

24 aspirants préposés aux bénéficiaires du Centre de formation professionnelle Charlotte-Tassé de Longueuil espèrent fortement échouer un examen passé vendredi dernier.  Ils se sont tous soumis au test de détection de la COVID-19 à la demande de la direction, puisqu'un des étudiants a été déclaré positif. Il s'agit du premier cas en Montérégie au sein des futurs préposés aux bénéficiaires recrutés par le gouvernement Legault pour contrer la pénurie de personnel dans les CHSLD.

Les aspirants préposés aux bénéficiaires du Centre de formation professionnelle Charlotte-Tassé de Longueuil espèrent fortement échouer un examen passé vendredi dernier. 

Ils se sont tous soumis au test de détection de la COVID-19, puisqu'un des étudiants a été déclaré positif. Il s'agit du premier cas en Montérégie au sein des futurs préposés aux bénéficiaires recrutés par le gouvernement Legault pour contrer la pénurie de personnel dans les CHSLD. 

Un préposé déclaré positif doit informer les autorités et sa formation est automatiquement suspendue. L'étudiant infecté peut poursuivre sa formation à distance. Si c'est impossible pour lui, il pourra reprendre ses cours à l'automne au sein d'un nouveau groupe. 

"Qu'est-ce qui va arriver avec ma bourse si je suis déclaré positif ?" a demandé un des membres du groupe en formation qui nous a parlé sous le couvert de l'anonymat pour ne pas compromettre ses chances de décrocher un poste. Le ministère de la Santé précise que l'étudiant pourra réclamer un support financier via l'assurance-emploi/prestation maladie ou demander la prestation d'urgence du Canada. 

Un cas similaire s'est déclaré à Québec. Cliquez ici pour obtenir plus de détails.  

Plus de 400 personnes suivent actuellement une formation de préposé aux bénéficiaires au CFP Charlotte-Tassé. 

"Nous tenons à rassurer nos élèves et notre personnel : le CFP Charlotte-Tassé applique avec rigueur l’ensemble des recommandations de la Santé publique, tant au plan de la prévention que de la gestion de situations particulières" -  Alexandre Kozminski Martin, porte-parole Centre de services scolaire Marie-Victorin 

Heureusement, la formation pratique n'est pas encore commencée. Les étudiants (es) recrutés par l'État seront formés en "zone froide" des CHSLD pour réduire les risques de contamination par les bénéficiaires. Selon les plus récentes données du ministère, 9800 personnes doivent être formées d'ici la fin de l'été avec la formation accélérée. 

 

 

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !