Quatre nouvelles régions passent au jaune

Trio

Montréal, la Montérégie, le Bas-Saint-Laurent et Chaudière-Appalaches passent du palier vert au jaune, en raison de la multiplication de cas de COVID-19.

Le nombre de régions en mode préalerte grimpe donc à huit, puisque Laval, l'Estrie, Québec et l'Outaouais y sont depuis la semaine passée. 75% de la population du Québec se retrouve donc maintenant au niveau 2 du système de couleurs du gouvernement Legault. Le ministre de la Santé, Christian Dubé, prévient que plusieurs régions sont tout près d'atteindre la zone orange, qui entraînerait la fermeture des bars, la réduction du nombre de personnes lors de rassemblements dans les résidences privées de 10 à 6 individus et limiterait les restaurants aux commandes pour emporter.

Davantage d'inspections et de surveillance de la part des policiers seront effectuées dans ces régions pour faire respecter la distanciation physique et le port du couvre-visage, entre autres. La vente de nourriture dans les bars sera également interdite après minuit, ce qui permettait aux établissements de continuer à vendre de l'alcool. Enfin, le port du masque sera désormais obligatoire dans les corridors et aires communes des résidences pour personnes âgées.

En conférence de presse cet après-midi, inquiet, le premier ministre François Legault a lancé un appel à la solidarité des Québécois. 

«La situation est critique et inquiétante et il faut qu'on réagisse maintenant et c'est la responsabilité de chaque Québécois.» 
«C'est le temps de penser aux autres!» -François Legault, premier ministre du Québec

Le gouvernement estime qu'il y a un «vrai risque» de deuxième vague qui l'obligerait à reconfiner le Québec. Il demande une fois de plus à la population de limiter le plus possible les rencontres entre familles et amis, notamment dans les maisons. 

«Les partys privés, c'est notre plus gros problème.» -Christian Dubé, ministre de la Santé du Québec

Des exemples de foyers d'éclosion

Le ministre de la Santé a donné des exemples de rassemblements qui ont mené à une transmission communautaire.

En Montérégie, 17 personnes se sont réunies dans un restaurant. 31 cas y sont associés et 330 clients inscrits au registre de l'endroit devront être dépistés. Au Mont-St-Bruno, un pique-nique tenu sans aucune mesure de distanciation et sans masque s'est conclu par cinq nouveaux cas de COVID-19.

Enfin, dans la région de Chaudière-Appalaches, une coiffeuse contagieuse a coiffé 15 personnes dans 6 milieux de vie pour aînés.

«À mon sens, c'est inacceptable, si les gens ne comprennent pas ce genre d'exemple, je m'excuse, mais ils ne comprendront jamais.» -Christian Dubé, ministre de la Santé du Québec


Peu de constats d'infraction depuis samedi

La police de Montréal a remis un seul constat d'infraction, depuis samedi, à une personne qui ne portait pas le masque. 

Aucune amende n'a été émise par les corps policiers de Longueuil et Laval. La police de Laval confirme toutefois être intervenue à 27 reprises durant le week-end, majoritairement pour des rassemblements illégaux.

La Sûreté du Québec devrait fournir ses statistiques la semaine prochaine.

Depuis le 12 septembre, tous les policiers du Québec peuvent émettre des constats d'infraction à ceux qui refusent de porter le masque dans les lieux publics intérieurs. Les récalcitrants s'exposent à une amende de 400$. Le montant peut grimper jusqu’à 6000 $ pour les récidivistes.

Gouvernement du Québec

Gouvernement du Québec

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !