Saint-Hyacinthe unie promet une plage urbaine dans le district Yamaska

Crédit photo Jean-Francois Desaulniers-La cheffe de Saint-Hyacinthe unie Marijo Demers et le candidat du district Yamaska, Alexandre Tardif

Un analyste en intelligence d'affaires Alexandre Tardif joint les rangs de Saint-Hyacinthe unie, il est le dernière lice à joindre la formation dans le district Yamaska. La formation politique sera encore très active à la période de questions des prochains conseils municipaux et si elle est élue, elle s'engage à aménager une plage urbaine au parc Yamaska. 

Le district est actuellement représenté par le conseiller Pierre Thériault, il est doté d'un grand parc longeant la rivière, mais souvent délaissé au profit du parc Les Salines, qui est très achalandé.  

L'homme spécialisé dans les analyses statistiques et le marketing habite le district depuis 15 ans et songe plus activement à briguer les suffrages depuis 1 an à se présenter et il fait le saut en compagnie de Marijo Demers. 

«Les valeurs de l’équipe qui résonnent avec moi sont l’esprit transpartisan, la démocratie participative, la transparence, l’écoresponsabilité, ainsi que la vitalité et le dynamisme de l'économie locale » 
 

Alexandre Tardif, candidat dans Yamaska pour la formation Saint-Hyacinthe unie  

C'est la dernière sortie officielle de l'aspirante mairesse avant le scrutin fédéral alors que les candidats de son district poursuivent leur campagne terrain. Cet été, Saint-Hyacinthe unie annonçait d'ailleurs ses propositions pour les producteurs agricoles maskoutains.  

Dans le cadre de l'élection à la mairie, Mme Demers fait face au conseiller du secteur Douville depuis 12 ans, André Beauregard

Une plage urbaine comme celle de la place D'Youville

La formation, qui aspire à prendre le pouvoir au conseil en novembre a aussi annoncé un plan pour mettre en valeur les parcs et la rivière Yamaska. 

Quant à la formation politique, elle promet que si elle prend le pouvoir aux prochaines élections, elle mettra mieux en valeur la rivière Yamaska, pour le tourisme. 

Elle souhaite notamment aménager une plage urbaine sur le modèle de la place D'Youville à Québec, mais au parc Yamaska. 

Elle ne serait pas destinée à la baignade, mais comporterait des aménagements  comme du mobilier urbain, des endroits pour piqueniquer avec des installations légères.  

Même s'il n'y a pas de budget encore qui est attaché au projet pour l'instant, elle croit que sa mise en valeur pourrait se faire en consultant les citoyens.   

Voici ce qu'elle propose. 

 

 

 

 

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !