SAINT-JEAN: 24 constats en 1 semaine pour le couvre-feu et les rassemblements

Service de police de Saint-Jean-sur-Richelieu.

De lundi 18 janvier à ce dimanche 24 janvier, les policiers de Saint-Jean-sur-Richelieu ont remis 24 constats pour le non-respect du couvre-feu, le non-port du masque en un  et un rassemblement illégal (survenu en fin de semaine). Le Service de police demande aux contrevenants notamment de respecter le couvre-feu puisque de plus en plus de gens se font pincer sans raison valable.

Hier, les policiers sont intervenus lors d'un rassemblement de 3 personnes où l'alcool coulait à flot et la musique jouait à fond et 3 constats de plus de 1000$ ont été émis, rapporte le sergent Jérémie Levesque.  Les contrevenants n'ont pas résisté à l'arrivée des policiers

Toujours en Montérégie, on se souviendra que vendredi dernier, la Régie de police Roussillon mettait fin à un rassemblement de jeunes d'une vingtaine d'années en leur remettant 16 constats d'infractions.

Du côté du couvre-feu, il semble que certains Johannais ne respectent pas la période de 8h à 5h décrétée par le gouvernement malgré plusieurs rappels du premier ministre Francois Legault et de la santé publique.  

Rappelons que les contrevenants n'yant pas de raison valable de sortir s'exposent à des amendes de 1000$ à 6000$ s'ils ne peuvent justifier adéquatement leur sortie.

Le sergent Jérémie Levesque demande aux citoyens de faire preuve de vigilance pour s'éviter de mauvaises suprises.

«Dans le cas du rassemblement illégal,  c'était une fête où il n'y avait que trois personnes mais l'alcool coulait à flot, la musique était forte et les gens dansaient et chantaient. Chacun a reçu un constat avec des frais importants qui sont rattachés. Dans le cas du couvre-feu, beaucoup n'ont peut-être pas compris ou peut-être est-ce volontaire, qu'après 20 heures, les achats d'articles essentiels ou non-essentiels ne sont pas permis, que l'on parle d'alimentation, d'alcool ou cigarettes ou même, simplement d'aller au dépanneur. Nous avons des patrouilleurs qui doivent appliquer le règlement et c'est un rappel important à la population de respecter les règles»

Sergent Jérémie Levesque, porte-parole Service de police de Saint-Jean-sur-Richelieu 

2 accidents de motoneige en fin de semaine

Le Service de police invite aussi la population et les adeptes de motoneige à la plus grande vigilance dans les sentiers, puisque 2 accidents sont survenu sur son territoire en fin de semaine.  L'un d'eux a fait un blessé grave samedi (23 janvier en soirée).

Le premier accident est survenu dans le secteur Saint-Athanase, près du rang Saint-Édouard alors qu'un motoneigiste a été blessé après avoir perdu le contrôle de sa motoneige et s'être retrouvé dans un fossé. On ne rapporte pas de blessé majeur mais les pompiers et policiers ont dû aller le chercher.

Par contre, en soirée, un autre accident de motoneige faisait un blessé grave, à l'intersection de la route 104 et du Chemin Côteau-du-Trèfle.

Dans ce cas, les circonstances et causes de l'accident sont sous enquête.

   «Le deuxième accident est sous enquête, dans le secteur Saint-Luc. L'homme circulait en sentier et on tente de prendre la version de témoins et du motoneigiste lorsqu'il sera rétabli. C'est un rappel à tous les motoneigistes d'être prudents»

Sergent Jérémie Levesque, porte-parole Service de police de Saint-Jean-sur-Richelieu 

Ces accidents font suite à 3 accidents mortels survenus en fin de semaine dont un à Rougemont, dimanche matin.

 

 

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !