SAINT-JEAN: Les critères de démolition devront être revus

Résidence à démolir à Saint-Jean-sur-Richelieu

Les critères pour permettre la démolition de maisons à Saint-Jean-sur-Richelieu devront être revus. C'est le constat du conseil à la suite de la séance de mardi soir.  

Les élus ont dû autoriser les permis de démolition pour des résidences qui, pourtant, étaient en bon état, notamment sur l'île Sainte-Thérèse.  Maryline Charbonneau a été la seule conseillère à s'opposer aux demandes.

«On a une réflexion à avoir sur les bâtiments qu'on doit conserver d'un point de vue de développement durable. Aussi, ce sont des témoins des différentes constructions dans une ville, tout ne doit pas être démoli. Il y a peut-être des endroits qui sont plus propices que d'autres.» Maryline Charbonneau, conseillère District 12

Le maire Alain Laplante, qui siège au comité de démolition, a partagé son avis, précisant que des promoteurs détruisent des maisons unifamiliales pour faire des multilogements, changeant ainsi le profil des rues. 

Il a tenu à préciser que le conseil est saisi de ces demandes de démolition, normalement traitées par le département d'urbanisme, à la suite de l'analyse du patrimoine bâti.

Infolettres Boom 104.1 - 106.5

Contenu en rafale, promotions exclusives, concours et bien plus encore !